Magog: 100 000 abeilles envahiront le Marais de la rivière aux Cerises

Par Dany Jacques
Magog: 100 000 abeilles envahiront le Marais de la rivière aux Cerises
(Photo : gracieuseté)

ENVIRONNEMENT. Quelque 100 000 abeilles seront bientôt à la recherche de fleurs dans le Marais afin de produire un miel au goût unique, une saveur associée exclusivement à cette zone protégée de la Rivière-aux-Cerises.

L’apiculteur Jonathan Douville, de la Miellerie l’Abeille et la Bête du secteur Deauville à Sherbrooke, est persuadé de développer un produit local incomparable. «Il sera très bon, car le Marais possède une flore distincte très diversifiée, promet-il. Ce sera pratiquement comme un vignoble et son vin d’appellation contrôlée.»

L’Association du Marais-de-la-Rivière-aux-Cerises (LAMRAC) applaudit ce partenariat, car il est en cohérence avec la mission d’éducation, de conservation et de sensibilisation de l’organisation. «La vente de miel sera non seulement une autre source de financement pour nous, mais ces deux ruches joueront aussi un rôle écologique important», assure la directrice générale de LAMRAC, Laura Dénommée-Patriganni.

Pour en savoir davantage, M. Douville présentera un atelier-conférence au Centre d’interprétation du Marais, le dimanche 19 mai à 13 h 30. Il abordera le thème «Les abeilles, nos précieuses alliées… Même dans le zéro déchets». Réservation au 819 843-8118.

 

La version complète de cet article sera publiée dans l’édition papier du 15 mai prochain. 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des