Projet d’agrandissement aux Jardins de Magog

Par Pierre-Olivier Girard
Projet d’agrandissement aux Jardins de Magog
Deux bâtiments voisins des Jardins de Magog pourraient être démolis pour agrandir la résidence pour personnes semi-autonomes, située sur la rue Victoria. (Photo : Le Reflet du Lac - Pierre-Olivier Girard)

AFFAIRES. Depuis déjà quelques mois, un projet d’agrandissement est sur la table à dessin aux Jardins de Magog de la rue Victoria. 

Cette résidence pour personnes semi-autonomes voudrait ajouter de nouvelles unités à son bâtiment actuel. Pour ce faire, deux maisons situées de part et d’autre du complexe seraient démolies. Celles-ci touchent les adresses civiques 113, 157 et 159.

Pour le moment, les responsables seraient encore à peaufiner leur projet. La Ville de Magog leur aurait demandé d’apporter quelques modifications, ce qui explique qu’aucun permis de démolition n’a été délivré à ce jour. Il se pourrait que le dossier débloque lors de la séance régulière du conseil municipal du 15 avril prochain.

Même si les plans tardent à être dévoilés publiquement, certains citoyens ont déjà émis des réticences à l’égard de cet agrandissement. C’est le cas d’un résidant du secteur, François Houle, qui considère l’édifice actuel comme une «nuisance» en raison du va-et-vient répété des visiteurs, de la circulation difficile des camions de livraison et du manque de stationnement. Lundi soir, M. Houle a de nouveau interpellé les élus, mais cette fois-ci sur les enjeux de sécurité.

Au moment d’écrire ces lignes, il n’avait pas été possible de joindre les propriétaires des Jardins de Magog, Marie-Josée Hince et Benoit Brouillard. Ces derniers sont également à la tête des Jardins Pinecroft de Magog depuis 2016.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des