Deux pompiers blessés dans un incendie à Sainte-Catherine-de-Hatley

Par Pierre-Olivier Girard
Deux pompiers blessés dans un incendie à Sainte-Catherine-de-Hatley
La résidence incendiée est située au 40, rue de la Coudrière à Sainte-Catherine-de-Hatley. (Photo : (Photo gracieuseté - Philippe Tanguay))

FAITS DIVERS. Deux pompiers ont été conduits à l’hôpital, lundi soir, après avoir été blessés en combattant un violent incendie à Sainte-Catherine-de-Hatley.

Les flammes ont pris naissance dans un garage qui était attaché à une maison unifamiliale, située sur la rue de la Coudrière. Ce sont les propriétaires des lieux qui ont composé le 9-1-1, peu après 19 h 30.

«À notre arrivée, du feu sortait par la porte de garage. Il y avait à l’intérieur beaucoup de produits combustibles, dont deux véhicules, une moto, une souffleuse et deux bonbonnes de propane. On a donc travaillé à baisser la température pour éviter d’exposer nos pompiers à un trop grand danger», explique le directeur de la Régie intermunicipale de prévention et de protection incendie Memphrémagog Est, Éric Richard.

Les premiers intervenants ont aussi réussi à circonscrire les flammes dans le local initial. Seul le mur mitoyen entre le garage et la résidence a été endommagé. Malgré ces efforts, il se pourrait que la propriété soit déclarée perte totale. «Les gars ont fait tout un travail, particulièrement dans la première demi-heure, ajoute-t-il. Le feu voulait monter dans l’entretoit, ce qui aurait pu causer un embrasement généralisé. Mais les pompiers ont réussi à le retenir avec une attaque soutenue et agressive.»

Un résultat qui a été rendu possible grâce à une alimentation en eau efficace, selon le directeur Richard. Puisque le secteur n’est pas équipé de borne-fontaine, les pompiers ont effectué le transport en eau à partir d’une borne sèche, qui puise directement dans le lac Magog.

En ce qui concerne la cause, un trouble électrique ou un feu de véhicule font partie des thèses les plus probables à l’heure actuelle. Une enquête est toujours en cours.

 

Deux pompiers à l’hôpital

Cette intervention a été marquée par des accidents qui ont causé des blessures à deux pompiers du Service. L’un d’eux se trouvait dans la cuisine lorsqu’il a mis le pied sur un couteau. Ce dernier a complètement transpercé sa botte, de bas en haut et conséquemment, son pied.

Une blessure sérieuse qui a nécessité une prise en charge rapide, notamment en raison des saignements. «Il n’a vraiment pas été chanceux puisque le couteau est passé tout juste à côté de la semelle, qui aurait en temps normal bloqué le couteau. Le pompier est resté en observation toute la nuit, le temps de voir les spécialistes», fait savoir le directeur.

Quant au second pompier, il a subi une blessure mineure à la tête. Son transport au centre hospitalier a été fait par mesure préventive.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des