On veut entendre vos «histoires de pêche»

Par Patrick Trudeau
On veut entendre vos «histoires de pêche»
Les habitudes des pêcheurs seront étudiées autant en période hivernale qu'en saison estivale.

MEMPHRÉMAGOG. Les pêcheurs qui fréquentent le lac Memphrémagog seront surveillés un peu plus attentivement au cours des deux prochaines années, afin d’obtenir un portrait détaillé de la pêche sportive pratiquée sur ce plan d’eau. Amorcé le 15 décembre dernier et financé par la Commission des pêcheries des Grands Lacs, ce projet vise à recueillir des données, autant sur le plan américain que canadien. Ce sont d’ailleurs quatre organismes des deux côtés de la frontière qui parrainent cette étude, soit la MRC de Memphrémagog, le Memphrémagog Conservation Inc., le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ainsi que le Vermont Fish & Wildlife Departement. Ainsi, durant les saisons de pêche hivernale et estivale, on effectuera un décompte visuel des pêcheurs présents sur le lac et certains d’entre eux seront interrogés afin de compiler des informations sur les succès de pêche, le taux de remise à l’eau ainsi que les données biologiques (longueur, poids, âge des poissons). «Cette étude fournira des données biologiques importantes sur les espèces pêchées et la pression de pêche dans les différentes zones du lac Memphrémagog. Ces informations sont essentielles pour nous permettre de gérer adéquatement et de façon durable les populations de poissons», a fait valoir le coordonnateur du projet, Pete Emerson, qui est également biologiste pour le Vermont Fish & Wildlife Departement. Précisons que toutes les informations recueillies durant les entrevues resteront confidentielles, afin de s’assurer que les participants à l’étude puissent répondre de façon  honnête et fiable. Bref, ce sera l’occasion idéale pour raconter de «vraies» histoires de pêche…

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des