Même une panne de courant ne peut freiner la générosité du Souper du Partage

Par Dany Jacques
Même une panne de courant ne peut freiner la générosité du Souper du Partage
Deux bénévoles de longue date dans les cuisines : Daniel Brousseau (21 ans) et Luc Lauzon (15 ans).

SOCIÉTÉ. La 24e édition du Souper du Partage Jean Pelchat a récolté une somme de plus de 100 000 $ pour une troisième année consécutive, malgré une panne d’électricité survenue pendant la soirée qui se déroulait à La Ruche, samedi dernier (3 novembre). Un arbre tombé sur le réseau électrique a privé de courant cette activité de financement pendant environ 60 minutes. Les lumières se sont éteintes vers 20 h 15 pendant la présentation des dirigeants et le dévoilement des profits. «Heureusement que tout le monde avait été servi, mais plusieurs sont partis avant le retour du courant, raconte le président de l’organisation, Stéphane Bégin. Une chance que la panne n’est pas survenue avec 200 personnes qui attendaient en ligne pour manger. La soirée s’est tout de même terminée avec notre portion musicale, comme d’habitude.» Une récolte de 105 000 $ Présenté par Provigo Le Marché, ce souper-spaghetti a permis de récolter une somme de 105 000 $, ce qui représente quelques milliers de dollars de moins que l’an dernier. Les organisateurs applaudissent ce résultat malgré cette légère réduction, surtout que les 2002 billets vendus et les 1372 repas servis permettront de confectionner quelque 350 paniers de Noël aux familles les plus démunies de la MRC de Memphrémagog. La distribution des denrées alimentaires s’effectuera le dimanche 16 décembre. Depuis sa création en 1995, près de 1,5 million de dollars en commandites et en dons ont été accumulés grâce au souper-spaghetti. Quelque 5500 paniers ont donc été confectionnés en 23 ans. La 25e édition se tiendra le 2 novembre 2019.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des