Une victoire dans le froid pour le coureur français

Par Patrick Trudeau
Une victoire dans le froid pour le coureur français
Aurélien Tortet a franchi les 42 km sous la barre des 3 heures, et ce, malgré le temps froid et pluvieux.

MARATHON. Quelques semaines après avoir remporté le Défi des collines dans la canicule, le Français Aurélien Tortet a récidivé dans des conditions passablement différentes, aujourd’hui, lors du Marathon de Magog. Avec à peine quelques degrés au thermomètre et une pluie qui était présente plus souvent qu’autrement, le coureur de 26 ans a fait fi des mauvaises conditions (un classique à cet événement) pour remporter l’épreuve reine du 42,2 km en 2 h 57. Il a d’ailleurs été le seul à passer sous le seuil des trois heures, ses plus proches poursuivants, Mathieu Plante et Pierre-Olivier Jacques, ayant présenté des chronos de 3 h 14 et des poussières.

Alex Lord a couru le 5 km en moins de 20 minutes (19 m 34).
Chez les femmes, Marie-Line Poirier a été la plus rapide avec un temps de 3 h 52. Geneviève Grondin (3 h 54) et Roxanne Hébert (4 h 23) ont complété le podium féminin. À l’épreuve du 21 km, les plus rapides hommes et femmes ont été Guillaume Gary (1 h 19) et Hélène Meunier-Asselin (1 h 32), alors qu’au 10 km, la victoire est allée à Ted Lowther (41 m 01) et Marie-Élizabeth Bouchard (45 m 18). Enfin, au 5 km, les meilleurs ont été Alex Lord (19 m 34) et Kim Baillargeon (22 m 10). Un peu plus de 850 coureurs et coureuses étaient inscrits aux différentes épreuves de ce Marathon de Magog version automnale, dont des athlètes des États-Unis, de l’Ontario et des Îles-de-la-Madeleine.
Kim Baillargeon a été la plus rapide chez les femmes au 5 km.
L’organisateur Patrick Mahony s’était habillé pour faire face à toutes les conditions.
 
Les différentes épreuves du Marathon de Magog se sont déroulées sous des conditions froides et pluvieuses.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des