Que couvrent les assurances maladie grave?

Que couvrent les assurances maladie grave?

La vie ne réserve pas toujours de bonnes surprises et l’état de santé est souvent concerné. Au Québec, le nombre de maladies graves a augmenté de 8% en l’espace de 20 ans, selon Statistique Canada. Pour faire face à cette augmentation, de nombreuses offres de protection de santé ont été proposées aux Québécois et la plus sensible, c’est l’assurance maladie grave. Que couvre-t-elle ? Quelles sont les conditions d’obtention ? Découvrez-le dans cet article !

Définition des assurances maladie grave

Les assurances maladies graves permettent de couvrir un assuré en cas de diagnostic d’une maladie difficile. En d’autres termes, le jour où vous apprenez une mauvaise nouvelle sur votre état de santé, cette assurance prend le relais en matière de prise en charge financière. Nous reviendrons sur ce point un peu plus loin. Mais la notion de « maladie grave », c’est particulièrement large. Toutes les maladies peuvent être graves. Qu’est-ce qui permet de distinguer les maladies graves ? Voici les principaux types de maladies couvertes dans le cadre des assurances dédiées :

  • Les maladies du cœur, comme les crises cardiaques
  • Les maladies infectieuses, comme la méningite bactérienne
  • Les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson
  • Les cancers

Cependant, les assurances maladies graves ne couvrent que très rarement l’ensemble des maladies que l’on pourrait considérer comme graves. Chaque assureur possède ses propres critères de notation et le nombre de maladies graves comprises dans les assurances est variable, passant de 3 à 30, parfois plus. Cela va aussi avoir un impact sur la prime payée chaque année, les taux de remboursements, ou encore sur l’étude globale de votre dossier.

Quels sont les aspects couverts par l’assurance maladies graves ?

Une assurance maladie grave a été pensée pour qu’une personne diagnostiquée puisse se concentrer uniquement sur son rétablissement. Avec les frais de santé, de déplacement ou d’hospitalisation, la facture est salée et peut atteindre des milliers de dollars par an. Sachez que le montant de la protection peut varier de 10,000$ à 2 millions, selon le contrat choisi. Pour savoir quelle assurance maladie grave est la plus adaptée à votre situation, vous pouvez obtenir plusieurs soumissions d’assurance de maladie grave sur un site comme InfoPrimes.com. Vous aurez le détail des contrats proposés par les assureurs, le montant des primes et les taux de remboursement en un coup d’œil. Mais au-delà des aspects couverts, il faut aussi voir comment se répartit et s’organise cette assurance maladie grave.

Le niveau de couverture d’une assurance maladie grave

En moyenne, les contractants d’une assurance maladie grave ont moins de 40 ans. Dans le calcul des assureurs, la plupart d’entre eux n’auront pas de maladie grave diagnostiquée avant leur 60ème année. C’est pourquoi plusieurs types d’assurances sont proposés, de même que plusieurs gammes, faisant varier la prime annuelle de 800$ (pour les plus abordables) à 2,500$ (pour les solutions premium). Cette prime va déterminer le nombre de maladies couvertes par l’assurance, mais aussi les délais d’obtention de la protection ou encore, la qualité des soins. Tout ceci est déterminé par l’évaluation initiale basée sur vos déclarations, puis sur les preuves fournies au dossier. Il est à noter que certaines assurances offrent des garanties supplémentaires, comme la possibilité d’être exempté de payer la prime à partir d’un certain âge ou après un certain temps de cotisation. Les contrats d’assurance pour maladie grave sont conclus pour des durées moyennes de 25, 35 ou 50 ans, mais ils peuvent être prévus pour 100 ans aussi. Les assurances maladie grave permettent de couvrir l’ensemble des frais inhérents à toute opération ou action médicale requise pour soigner la maladie, dont le critère principal est le danger imminent. Il s’agit d’une assurance à la fois préventive et complémentaire à l’assurance vie et à l’assurance invalidité (cette dernière assurant le substitut des salaires non touchés pendant la convalescence).    

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des