Jérémy Gagnon-Laparé saisit les opportunités en Europe

Par superadmin
Jérémy Gagnon-Laparé saisit les opportunités en Europe
Quelques futurs participants du Festi-Tour posent en compagnie des dirigeants du tournoi et du président d'honneur Jérémy Gagnon-Laparé

SOCCER. Depuis environ six mois, le joueur de soccer magogois Jérémy Gagnon-Laparé porte les couleurs de l’AS Vitré, en France, où il a rapidement su s’intégrer. Après avoir signé vers la moitié de la saison à la fin de janvier, le jeune homme de 22 ans est actuellement de passage dans sa ville natale, où il sera parrain d’honneur du Festi-Tour national, ce week-end.

Gagnon-Laparé profite de vacances bien méritées depuis le 20 mai, et retournera en France lundi, tout de suite après le Festi-Tour. «J’en ai profité pour voir ma famille et mes amis, ainsi que pour simplement décompresser à la maison. Pour garder la forme, j’ai aussi fait beaucoup de vélo, mais le plus important reste de recharger les batteries», lance-t-il.

En France, le Magogois est particulièrement heureux d’avoir trouvé un club où il peut profiter d’un temps de jeu considérable, tout en se surpassant, étant donné le calibre de ses coéquipiers et de ses adversaires. «J’aurais aimé jouer en 3e division, mais je suis quand même satisfait d’être en 4e. J’ai vite réalisé qu’il n’y avait pas énormément de différence, alors je vais quand même pouvoir continuer à progresser. C’est aussi un bon tremplin, car puisque je joue plus, les autres équipes ont plus d’occasions de m’évaluer», fait valoir celui qui a joué pour l’Impact de Montréal par le passé.

Depuis son arrivée avec l’AS Vitré, Jérémy Gagnon-Laparé a fait partie du 11 partant dans tous les matchs auxquels il a participé. Il espère donc accumuler les bonnes performances à l’occasion de sa prochaine saison dans cette équipe qui l’a si bien accueilli. «Je veux vraiment exploser et poursuivre sur ce que j’ai construit jusqu’à maintenant. Mes objectifs restent les mêmes, c’est-à-dire progresser le plus rapidement possible, et me dépasser grâce à l’environnement qui m’entoure», confie-t-il avec conviction.

Redonner ce qu’il a reçu

L’athlète est visiblement fier d’avoir l’occasion de participer au Festi-Tour à titre de parrain d’honneur. Approché lors des années précédentes, il a réussi cette année pour une première fois à trouver un trou dans son agenda chargé. «L’association m’approchait depuis quelques années déjà, mais j’étais toujours en pleine saison avec l’Impact. Étant en congé cette année, j’ai tout fait pour que ça fonctionne. Je suis content de redonner un peu de ce que j’ai reçu quand j’étais plus jeune», mentionne Jérémy Gagnon-Laparé.

Il sera présent lors de la journée de samedi, où il se fera un plaisir de répondre aux questions des jeunes joueurs et de prendre des photos avec eux. «Quand tu vois quelqu’un qui vient du même milieu que toi et pour qui le soccer est devenu un métier, tu vois que c’est possible d’y arriver. Le meilleur conseil que je peux leur donner est toutefois de jouer parce qu’ils aiment ça. Pour moi, c’est toujours resté ma motivation première. On est dehors, on dépense notre énergie et on est souvent avec des amis. C’est agréable», de poursuivre le sportif de haut niveau.

Gagnon-Laparé ne cache pas sa fierté de s’impliquer chez lui, à Magog. «C’est un honneur, car j’ai passé par là quand j’étais plus jeune. C’est un tournoi de grande envergure, et Magog, c’est ma ville. J’y ai joué de 6 à 12 ans, c’est l’endroit où j’ai commencé», conclut-il.

135 équipes

Présenté du 7 au 9 juillet, le 18e Festi-Tour national de Magog réunira quelque 135 équipes, soit environ 2000 joueurs âgés de 5 à 12 ans.

Tout ce beau monde évoluera simultanément sur trois sites, soit ceux d’Omerville, du Parc de l’Est et de l’école secondaire de La Ruche.

L’ouverture officielle se déroulera le samedi 8 juillet à 13 h au Parc de l’Est, en compagnie du président d’honneur de l’événement, Jérémy Gagnon-Laparé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires