Place Tourigny: analysez avant de commenter

Par superadmin
Place Tourigny: analysez avant de commenter

Bonjour Madame Ayotte,

Je suis pas mal surpris pas vos qualificatifs dans votre lettre intitulée «Îlot Tourigny: pas tous les citoyens qui sont séduits par ce projet».

Dire de l’école Montessorri que c’est «cheap», qui est un organisme à but non lucratif et de plus non subventionné, qui tire ses seuls revenus des parents qui, en plus, payent taxes municipale et scolaire comme tous, j’ espère que c’est non réfléchi.

Je respecte le fait que l’architecture peut avoir des opinions divergentes, mais qualifier des projets comme cette école qui vient en aide à plusieurs enfants en difficultés d’apprentissage ou avec une douance, qui ne peuvent facilement suivre le rythme du public, est mal placé.

De plus, cette école a permis de faire venir des familles à Magog, des familles qui habitaient Montréal ou ailleurs et qui ont choisi cette école et cette région pour la qualité de l’offre. Avant de juger l’enveloppe, il faut y regarder le cœur, soit à l’intérieur et l’équipe en place.

Que pensez-vous du Carrefour Santé?

Si vous avez comme moi un peu de fonds dans votre vieux grenier et beaucoup, beaucoup de temps, énergie et idées, vous êtes la bienvenue pour aider notre région pour son essor économique.

Je vais retenir vos commentaires constructifs pour la place Tourigny ainsi que les autres reçus ces dernières semaines.

Ma passion est la création d’emplois et l’essor de Magog; ce n’est pas les condos, ni les haltes pour touristes, car je crois dans une nouvelle génération qui prendra la relève aux anciennes économies.

La CS Brooks, laissez un peu de temps, à moins que vous ayez 50 M$ dans votre bas de laine et trouviez un accès rapide au centre-ville piétonnier le midi.

La SAQ? Bon, elle vend de l’alcool et leur architecture est bien. Borealis c’est à louer ou à vendre et vide. Oui, c’est un bâtiment que j’aimerais arrimer au futur coin TIC.

Pour l’Ilot, bien, même en vacances, j’y réfléchis chaque jour et je vais faire de mon mieux et travailler avec l’expertise de la Ville de Magog a qui vous devez donner une certaine confiance.

Mais le résultat final fera quand même réagir gens qui auront la facilité de dire des mots comme «cheap» et manque de budget sans avoir au préalable analysés correctement la situation.

 

Gilles Bélanger

Directeur général Carrefour Santé Globale

Promoteur Place Tourigny

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des