Îlot Tourigny : pas tous les citoyens qui sont séduits par ce projet

Par superadmin
Îlot Tourigny : pas tous les citoyens qui sont séduits par ce projet

Je suis assez septique quand je lis le gros titre «Place Tourigny séduit les citoyens». Tous les citoyens? Ceux qui attendaient ce projet avec impatience, peut-être… Il y a environ un an, les citoyens ont été invités à avancer des idées pour cet îlot dont la Municipalité ne sait plus quoi faire. On est très loin des idées à caractère social, culturel, écologique ou touristique émises à ce moment!

Boréalis et la SAQ ont dû respecter des normes d’urbanisme et l’ont réussi avec succès pour la rénovation et construction de leur bâtiment respectif. Les propriétaires du centre-ville sont soumis à des règlements pour respecter le cachet historique de leurs immeubles et le font en général avec succès, même si parfois cela prend du temps. Le Végétarien et la «gare» sur la promenade ont gardé un petit cachet.

Pourquoi la Municipalité ferait-elle exception pour ce projet de quatre étages (le centre communautaire en a trois) à l’architecture plus qu’ordinaire et pour lequel il faudra éliminer de magnifiques immenses arbres? Cette exception se renouvellera-t-elle éventuellement aux terrains avoisinants (ancienne coop, Ultramar et le bâtiment à côté)?

De plus, si je me fie à l’école Montessori, où le dessin de départ n’a pas été respecté (probablement par contraintes budgétaires en cours de construction) et où on s’est finalement retrouvés avec un immeuble assez moche et «cheap», j’ai bien peur que la même chose se reproduise avec ce nouveau projet qui me fait plus penser à la rue King de Sherbrooke qu’à une entrée de ville accueillante et chaleureuse pour touristes et citoyens.

Il y a déjà des bouchons de circulation à cet endroit de la ville, je n’ose imaginer ce que ce sera quand tous les employés du bâtiment arriveront au travail et en repartiront le soir. Même si ils stationnent en partie à l’église, ça fait «bien du monde à la messe»! Oui, ça donnera des places de stationnement le soir et le week-end, mais ça, c’est pour essayer de nous faire avaler la pilule.

Pour ce qui est de la présente maison Tourigny, les avis sont divers. Quant à moi, elle est rendue trop décrépie pour être sauvée. Mais le bâtiment qui la remplacera ne devrait pas être si imposant, avoir au maximum deux étages et avoir un cachet architectural rappelant le style Nouvelle-Angleterre du quartier.

Loin de moi l’idée d’être contre le progrès et le développement ! Je suis tout à fait séduite par l’idée de faire de Magog une ville des TIC. Il y a plusieurs entreprises qui pourront innover et venir s’installer ici. Mais je crois que l’îlot Tourigny n’est pas l’endroit pour ça.

Il faut voir à plus long terme et trouver un autre emplacement pour ce projet qui permettra le développement d’un quartier des TIC global et prospère, non éparpillé dans la ville (second pôle à la Dominion textile). Et la Municipalité aura quand même ses taxes tant espérées…

J’espère que le conseil municipal demandera l’avis de la population avant d’aller de l’avant, car non, ce ne sont pas tous les citoyens qui sont séduits par ce projet.

 

Brigitte Ayotte

Magog

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des