Le Trottibus a déjà besoin de «conducteurs»

Par Patrick Trudeau

PRIMAIRE. À peine lancé, le nouveau service d’accompagnement sécuritaire des élèves de l’école primaire St-Pie-X, le «Trottibus» pourrait bien avoir besoin de «conducteurs» supplémentaires.

Quelque 35 jeunes ont en effet profité du premier embarquement officiel, ce lundi 1er juin à Magog, malgré une pluie torrentielle.

Lors des journées de beau temps et une fois le service mieux connu, on risque d’avoir plus de passagers. «On veut garder un ratio d’un adulte pour huit jeunes. Si ça grossit, on aura besoin de compter sur d’autres bénévoles», a reconnu le directeur de St-Pie-X, Stéphane Gévry, qui a fait le parcours inaugural en compagnie de cinq mamans d’élèves.

Déjà implanté dans quelques régions du Québec, le «Trottibus» est une première pour le secteur Memphrémagog.

Son objectif est d’assurer un trajet sécuritaire pour les enfants qui veulent se rendre à l’école à la marche. Bien visible avec leurs dossards, les parents accompagnateurs effectuent quotidiennement le même parcours, aux mêmes heures. «Pour l’instant, nous avons deux trajets préétablis qui partent à 7 h 35 et qui touchent principalement les rues Nicolas-Viel et des Hautes-Sources. Les groupes passent toujours aux mêmes heures et les jeunes sont libres d’y embarquer ou non, comme un véritable circuit d’autobus. On leur demande toutefois de s’inscrire à l’avance afin qu’on puisse comptabiliser tous nos participants et leur remettre leur carte d’embarquement», ajoute M. Gévry.

À noter que le service n’est pas en fonction pour le retour à la maison.

90 % de marcheurs

Selon le directeur de St-Pie-X, le «Trottibus» gagnerait à développer d’autres circuits à court terme. «On aimerait bien ajouter au moins deux autres trajets dès l’an prochain, notamment du côté de la rue Principale Est. Lors de la prochaine rentrée scolaire, on comptera autour de 200 élèves, dont environ 180 qui demeurent à distance de marche de l’école», énonce-t-il.

«Une activité comme la marche est excellente pour les jeunes, puisqu’elle leur permet de prendre de l’air et de bouger un peu avant de débuter leurs cours», fait valoir M. Gévry.

Précisons que le projet de «Trottibus» a été lancé après que des parents aient maintes fois décrié la conduite dangereuse de plusieurs automobilistes autour de l’école St-Pie-X.

La Régie de police Memphrémagog était d’ailleurs bien visible lors du trajet inaugural du «Trottibus», alors qu’elle a intercepté symboliquement tous les véhicules qui passaient sur la rue St-Alphonse avant le début des classes. «Il semble effectivement y avoir une problématique dans ce secteur au niveau de la vitesse. Peu importe qu’on soit pressé ou non, on doit ralentir quand on arrive près d’une école», a prévenu l’agent Paul Tear.

Les parents de St-Pie-X qui souhaitent inscrire leur enfant ou offrir leur aide comme bénévole peuvent visiter le site www.trottibus.ca.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des