Magog a-t-il perdu son plus grand athlète, tous sports confondus?

Par Dany Jacques
Magog a-t-il perdu son plus grand athlète, tous sports confondus?

HISTOIRE. Magog a peut-être perdu son plus grand athlète, tous sports confondus, avec le décès de Bert Cotterell (86 ans), la semaine dernière en Colombie-Britannique.

L’historien Serge Gaudreau rappelle qu’il a excellé au baseball, au hockey, au curling, au badminton et combien d’autres disciplines sur deux décennies entre les années 1950 et 1970.

«Albert fils, mieux connu par ses amis comme Bert, Bruce ou simplement «Cott», était considéré comme un athlète hors pair. Habile avec la clef anglaise (il travaillait dans un garage), il l’était tout autant, encore plus selon plusieurs, avec un gant de baseball, un bâton de golf ou de hockey. À un point tel qu’encore aujourd’hui, nombreux sont ceux qui le considèrent comme un des athlètes les plus polyvalents, un «naturel» comme on dit dans le jargon du sport, à avoir jamais évolué à Magog», signe M. Gaudreau dans une de ses nombreuses chroniques publiées par Le Reflet du Lac.

Au baseball, il était un des joueurs clef des Tigers qui évoluaient au stade Theroux à la fin des années 1940 et au début des années 1950.

Sa famille est aussi connue pour avoir opéré un garage sur l’ancienne route 112, près du lac Memphrémagog et de sa célèbre plage «Chez Patch».

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des