Une victoire digne de Rocky

Par Patrick Trudeau

HOCKEY. Disputer un match de hockey extérieur face à une équipe russe, et ce, en plein cœur de la Sibérie, voilà le scénario quasi surréel auquel ont pris part le Magogois Martin Bergeron et d’autres hockeyeurs amateurs du Québec, le week-end dernier

Question d’ajouter au caractère mythique de l’événement, la joute était disputée sur le célèbre lac Baïkal – plus grande réserve mondiale d’eau douce -, avec des installations entièrement construites en glace (estrades, banc des joueurs, bandes, etc.). «Et il fallait faire 30 minutes d’aéroglisseur sur le lac afin de se rendre au site», a précisé Martin Bergeron, directement de la Russie.

L’équipe québécoise, composée de joueurs de la Mauricie et de l’Estrie, avait obtenu le privilège de disputer un match hors-concours face à une délégation russe, après avoir remporté l’an dernier un tournoi international à Sotchi dans la catégorie des 40 ans et plus (non-professionnels).

Qui plus est, les Québécois avaient été invités «tous frais payés» pour cet événement hors de l’ordinaire, en raison de leur statut de champions 2014.

Et à l’instar de Rocky Balboa face à Ivan Drago – dans le film Rocky 4- , les négligés sont revenus de l’arrière (0-2 après une période) pour finalement l’emporter 5-4 en fusillade.

Question de rehausser le scénario, Martin Bergeron a inscrit le premier but des siens sur une échappée en plus de marquer en fusillade, tout ça sous les yeux de sa conjointe Sabrina Duranleau, l’une des rares spectatrices à encourager l’équipe canadienne. «En tant que passionnés de hockey, nous nous considérons privilégiés d’avoir eu la chance de participer à un tel événement, en plus de visiter une partie du monde unique», a-t-il commenté.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des