Le député Pierre Jacob pourrait être remplacé

Par superadmin
Le député Pierre Jacob pourrait être remplacé
Le député de Brome-Missisquoi

POLITIQUE. L’Association NPD de Brome-Missisquoi avoue ne pas avoir le choix de préparer une investiture avec d’autres candidats au cas où le député Pierre Jacob ne se représente pas. Sa fracture à une hanche le maintient absent pour au moins jusqu’en avril. Trop tard, selon l’organisation.

Le NPD ne veut surtout pas perdre sa chance de conserver le comté de Brome-Missisquoi lors des prochaines élections. C’est pourquoi, même si le député néo-démocrate Pierre Jacob est en convalescence, l’Association de circonscription NDP veut quand même décider pour le 1er mars qui elle va lancer en investiture. «À cause de cette situation-là, nous, on a pas le choix de regarder s’il n’y a pas d’autres personnes intéressées à être candidat. Que M. Jacob se présente ou non, nous, ça nous laisse devant un vide», analyse Marcel Lapierre, président de l’Association NPD de Brome-Missisquoi, qui souhaite une soirée d’investiture à la fin mars, au plus tard en début avril.

M. Jacob qui s’est fracturé une hanche entre Noël et le Jour de l’An, était déjà absent depuis octobre dernier, en raison d’un autre sérieux problème de santé qui n’a pas été dévoilé. Sa santé ferait ainsi défaut depuis octobre dernier.

«Je ne peux pas vous en dire plus. S’il y en a qui savent, on ne m’a pas mis au courant», déplore-t-il, laissant entrevoir que le parti en sait sûrement davantage que lui. «Ça ne s’annonce pas vraiment bien, dit-il, croyant que la convalescence de M. Jacob pourrait être très longue. C’est pourquoi il dévoile que des discussions sont entamées avec 2-3 candidats potentiels.

Il assure néanmoins que M. Jacob affirme vouloir terminer son mandat, mais tous ignorent s’il se représentera comme député. «Le 1er mars, je veux savoir ce qui en est de sa condition», souhaite-t-il. Il soutient que le chef du parti, Thomas Mulcair, aimerait bien conserver le comté, surtout qu’il inclut le Mont-Orford, un pôle touristique majeur dans la circonscription. M. Lapierre ajoute que les six associations néodémocrates des Cantons de l’Est souhaitent unir leurs forces pour le prochain scrutin. D’ailleurs, elles attendent impatiemment M. Mulcair le 23 mars prochain, à l’hôtel Le Président de Sherbrooke, pour rencontrer les militants lors d’un souper-bénéfice.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des