Le plus grand fan des arbitres

Par Patrick Trudeau
Le plus grand fan des arbitres
Nathan Daigle est allé souhaiter bonne chance à l'arbitre en chef Joan Landry

TOURNOI. La confrérie des arbitres de Magog a reçu une bouffée d’air frais durant le dernier week-end du Tournoi atome pee-wee, alors qu’elle a fait connaissance avec celui qui est sans doute son plus grand fan.

Âgé de 7 ans et originaire de Thetford Mines, Nathan Daigle voue un véritable culte aux hommes en chandail rayé.

D’ailleurs, il était facile de le repérer dans les estrades de l’aréna de Magog, puisqu’il était lui-même affublé d’un gilet d’arbitre et qu’il appelait les buts et les punitions en faisant tous les gens avec ses bras, tel un véritable officiel. «Il a toujours été fasciné par les arbitres. Durant les Fêtes, nous sommes allés voir un match de la LNH à Tampa Bay et tout ce qu’il surveillait, c’était les arbitres», raconte son père Martin Daigle.

Présent à Magog pour suivre les As de Thetford Mines pee-wee BB, équipe dans laquelle évoluait son frère Nicolas, Nathan a plutôt passé une bonne partie de son temps avec les officiels magogois, qui en ont profité pour lui faire visiter leur local et prendre des photos en sa compagnie. «Je n’ai jamais vu quelqu’un aimer autant les arbitres. Ça fait changement du traitement qu’on reçoit habituellement», a lancé en riant Cédrick Marchessault-Fortin, un jeune officiel de Magog.

Affecté par un retard de motricité en raison de complications à la naissance, le garçon au chandail rayé est bien souvent la coqueluche dans les arénas. «Selon les médecins, il ne devait même pas marcher. Nous sommes contents de son évolution, mais nous ignorons comment va se faire son développement dans les prochaines années. Même s’il a moins d’intérêt pour son frère et ses coéquipiers, nous sommes heureux de voir qu’il a du plaisir à l’aréna», a ajouté le paternel.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des