Moins de messes pour les paroissiens

Par Dany Jacques
Moins de messes pour les paroissiens
L'ancien aumônier de la prison Talbot et fondateur du train touristique Orford Express

ÉGLISE. La réorganisation des paroisses magogoises provoque une inévitable réduction du nombre de messes (de 8 à 5), mais chacun des secteurs, Saint-Patrice, Saint-Jean Bosco et Saint-Jude, conservera au moins une célébration par week-end.

Les curés Donald Thompson et Gaétan Baillargeon sont en place depuis le 1er août avec un demi-poste chacun pour desservir les trois paroisses de Magog, en remplacement de Mgr André Tardif (retraite) et Gille Gingras (maintenant à Windsor). Ce duo présidera les messes du week-end à tour de rôle, mais ils seront absents du bureau central, situé au presbytère Saint-Jean Bosco, du mardi soir au vendredi midi.

Les célébrations auront lieu à Saint-Patrice les dimanches (9 h et 11 h), à Saint-Jean Bosco (samedi à 16 h 30 et dimanche à 9 h) et les dimanches à Saint-Jude (10 h 30). Selon l’Abbé Thompson, chacune des paroisses a très bien collaboré pour ne conserver que les messes les plus rassembleuses.

Quelques messes matinales de semaine seront également éliminées. L’avenir des messes dans les résidences pour personnes retraitées demeure incertain. Mgr Tardif a accepté de présider occasionnellement des messes pour dépanner, tandis que les trois diacres de Magog, en l’occurrence Léo Richard, Gilles Paquette et Roger Cyr, seront mis à contribution.

Ce trio aidera aussi les deux prêtres pour répondre à la grande demande venant des 165 funérailles, 225 baptêmes et 60 mariages par année. «On a besoin d’aide, car on ne pourra répondre à cette demande à deux personnes. Notre objectif consiste aussi à favoriser la mise en commun des services offerts dans toute la ville, comme le démontre notre slogan, Magog solidaire en pastorale», ajoute M. Thompson.

Des changements à Eastman et Saint-Étienne-de-Bolton

La réorganisation des paroisses affecte aussi les secteurs d’Eastman et de Saint-Étienne-de-Bolton. Le curé Mario Boivin quittera à la fin du mois d’août après sept années aux services des deux paroisses. Il remplacera Robert Jolicoeur à la paroisse du secteur Rock Forest, à Sherbrooke.

L’Abbé François Paré prendra en charge les secteurs d’Eastman et de Saint-Étienne tout en conservant sa responsabilité d’aumônier au CHUS. Il présidera les messes dominicales deux fois par mois en plus des mariages et funérailles. Les deux autres week-ends seront célébrés par le diacre d’Eastman, Carol Ainsley, qui s’occupera aussi des baptêmes. Les messes auront lieu les dimanches à Saint-Étienne (10 h 30) et les dimanches à Eastman (9 h).

Le 17 août prochain, Guy Boulanger, assistant de l’Archevêque, présentera la nouvelle équipe, qui se composera également de Jean Cloutier (responsable de la pastorale) et de Jean Lemay (responsable de l’administration).

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des