Une nouvelle carte marine pour le lac Memphrémagog

Par Patrick Trudeau
Une nouvelle carte marine pour le lac Memphrémagog
L'officier RAMAR Alain Couture et le commandant Daniel Robillard

Les plaisanciers du lac Memphrémagog seront certainement heureux d’apprendre qu’une nouvelle carte marine de ce plan d’eau vient d’être éditée, ce qui permettra de limiter plusieurs risques reliés à la sécurité nautique.

Cette nouvelle édition de la carte du lac Memphrémagog succède à une version vieille de plus de 50 ans.

Qui plus est, les données bathymétriques qu’on y retrouvait avaient, semble-t-il, été colligées durant les années 1937 et 1938. «La précision des mesures était passablement limitée à cette époque. Aujourd’hui, avec la nouvelle technologie, nos données sont beaucoup plus précises», fait valoir le commandant de l’Escadrille nautique Yamaska-Orford, Daniel Robillard.

Nommé officier RAMAR (resp. des RApports MARitimes) pour l’Escadrille Yamaska-Orford en 2008, Alain Couture s’est affairé à répertorier différentes zones problématiques du lac Memphrémagog. 34 de ces zones ont été identifiées comme prioritaires et ont par la suite été étudiées par le Service hydrographique du Canada.

Durant leurs travaux de mise à jour de la carte en 2011 et 2012, les employés du Service hydrographique ont analysé 64 % du plan d’eau, en collaboration avec leurs collègues du territoire américain.

Parmi les améliorations contenues dans la nouvelle carte, on parle d’une meilleure définition des fonds marins – ce qui implique une meilleure détection des hauts fonds- , ainsi qu’une refonte complète de la topographie et de la ligne de rivage.

Le lancement officiel de la carte du lac Memphrémagog a permis de rappeler l’incident du bateau de croisière Le Grand Cru, qui s’était échoué dans la Baie de Magog lors d’une de ses premières sorties en 2011. «Il y avait un haut fond qui n’était pas bien identifié sur la vieille carte. Aujourd’hui, avec les nouvelles données, ça risque moins de se reproduire», laisse entendre le lieutenant Michel Petit, responsable des relations publiques pour l’Escadrille Yamaska-Orford.

En plus de la version papier, le document est disponible en format électronique. Dans la région, on peut se le procurer à la Boutique 30 degrés ou chez Remisage R. Audet.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des