Des donateurs inestimables pour l’école Montessori

Par superadmin
Des donateurs inestimables pour l’école Montessori
L'école Montessori a rendu hommage à ses principaux donateurs

L’école Montessori de Magog a rendu hommage le 15 novembre dernier à ses plus importants donateurs qui lui permettent de croire en ses rêves de vaincre, un jour, le décrochage scolaire.

Sous une formule 5 à 7 organisée entièrement par les élèves, les invités ont eu la chance de découvrir les nouveaux locaux de l’établissement scolaire sur le chemin Roy, tout en apprenant davantage sur le projet de secondaire qui sera implanté dès 2014. Une activité qui s’est terminée par la remise d’un certificat à chacun des cinq généreux donateurs, soit André L’Espérance, Scott Hutchins, Christian Vachon par sa Fondation Christian Vachon, Gilles Bélanger et la Fondation J. Armand Bombardier.

La directrice Sylvie des Rosiers explique que l’école Montessori, en tant qu’organisation à but non lucratif, dépend en grande partie des dons qu’elle reçoit par l’entremise de sa Fondation. Un appui financier atteignant jusqu’à 50 000 $ annuellement qui permet d’équilibrer le budget grâce, en contrepartie, aux frais de scolarité que défraient les parents pour inscrire leur jeune, soit environ 5000 $ par année.

«Parmi nos 96 élèves, il y en a une vingtaine qui reçoivent une bourse d’aide, affirme Mme des Rosiers. Sans quoi, ces jeunes ne pourraient pas venir dans notre école. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui a cette chance et nous n’avons pas le choix de refuser des demandes. Dans une vision d’avenir, notre plus grand souhait est de permettre aux enfants de tous azimuts de bénéficier d’une pédagogie adaptée.»

Contrairement à ce que certains pourraient le croire, l’école Montessori de Magog n’est pas rattachée à une tendance élitiste, assure Mme des Rosiers, qui vise à assurer au cours des prochaines années l’accessibilité scolaire à toutes les familles de la région, quel que soit l’épaisseur de leur portefeuille. Pour ce faire, l’institution poursuit actuellement ses démarches auprès du gouvernement provincial pour obtenir une subvention, ce qui serait une première depuis sa fondation en 2006.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des