Habitations Michel Lapierre: le bonheur de changer des vies

Par superadmin

Une énergie et une fierté palpable se ressentaient le 18 octobre dernier aux Habitations Michel Lapierre sur la rue Principale Est à Magog, qui ont été inaugurés après plusieurs années de travail.

Chapeauté par l’organisme Han-Logement, ce projet de plus d’un million de dollars permet à huit personnes vivant avec une déficience intellectuelle et physique de vivre comme les autres en ayant leur propre appartement. Il s’agit d’un nouveau départ pour ses locataires qui se voient offrir l’opportunité de développer leur sens de l’autonomie dans un environnement sécuritaire et adapté à leurs besoins. C’est le cas d’Angela Palmer qui a eu le courage d’écrire une lettre pour exprimer ce qu’elle ressent depuis son arrivée dans sa nouvelle maison.

«Je suis plus autonome depuis que j’ai mon propre appartement, dit-elle dans sa lettre. Je fais des tâches que je ne faisais pas avant comme le lavage, la cuisine et l’épicerie. Je suis fière de m’occuper de mes propres choses et j’ai plus confiance en moi depuis que j’ai combattu ma peur de rester seule toute la nuit.»

Un témoignage qui touche droit au cœur l’un des grands artisans de ce projet, l’homme d’affaires Michel Lapierre, qui a également contribué financièrement pour que ce rêve devienne réalité. «Mon implication était une façon de redonner à une communauté qui m’a toujours bien supporté, affirme-t-il. Il y a plusieurs façons d’aider les gens dans le besoin. Par exemple, quand une personne a faim, on peut lui donner un poisson, mais on peut aussi lui apprendre à pêcher. C’est ce que nous avons fait avec ce projet en permettant à ces gens de voler de leurs propres ailes en devenant des citoyens autonomes à part entière.»

D’ailleurs, le fondateur des Marchés Végétarien s’est vu remettre deux plaques de reconnaissance pour souligner son engagement, soit du gouvernement du Québec et de la Fondation Han-Logement. En plus du gouvernement provincial qui a accordé une aide financière de 545 000 $, les Habitations Michel Lapierre ont reçu un coup de main de la Ville de Magog (26 000 $) et de la Caisse Desjardins du Lac-Memphrémagog (24 000$).

Notons également que tous les locataires bénéficient du programme Supplément au loyer qui leur évite de débourser plus de 25 % de leur revenu pour se loger.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des