Orford: Fernand Magnan demeure optimiste

Par Dany Jacques
Orford: Fernand Magnan demeure optimiste
Marie Comtois (vice-présidente aux communication d'Orford 911) accompagne l'ancien propriétaire du centre de ski Orford

L’avenir du Mont-Orford n’inquiète pas Fernand Magnan, mais l’ancien propriétaire de cette station de ski recommande une plus grande visibilité sur la scène provinciale pour assurer sa viabilité.

Tout comme la majorité des membres du groupe Orford 911, M. Magnan souligne le bon travail de l’actuel gestionnaire, et ce, dans plusieurs aspects du domaine skiable.

Cependant, il aurait souhaité connaître les intentions des skieurs fréquentant les autres pentes de ski. Bref, savoir pourquoi ils ne fréquentent pas ou peu les versants d’Orford.

Fernand Magnan suggère également d’attirer de nouveaux clients avant d’investir dans le ski de soirée. Injecter de l’argent dans le domaine skiable, mais aussi dans la promotion. «Il faut aller plus loin que l’aide financière du Fonds de relance. Tremblant investit trois à quatre millions de dollars par année en publicité, c’est énorme. Même Charlevoix est plus présente qu’Orford sur la scène provinciale. On doit combler l’écart qui se creuse entre Orford et d’autres centres de ski pour assurer l’avenir de la montagne», prévient-il.

Cet ancien gestionnaire n’est pas convaincu, non plus, que la vocation régionale que semble adopter le Mont-Orford représente une bonne piste. «Il faut bien plus que des skieurs de la région pour assurer l’avenir de la station», conseille-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires