Le maire d’Ayer’s Cliff l’a échappé belle

Par Dany Jacques
Le maire d’Ayer’s Cliff l’a échappé belle
Alec Van Zuiden et son cheval Olympik.

La passion pour les chevaux a donné la frousse au maire d’Ayer’s Cliff, Alec Van Zuiden, en novembre dernier.

Deux mois plus tard, le premier magistrat se remet lentement d’une sévère chute à l’angle des rues Principale et Ripplecove. Résultat: contusion cérébrale (caillot au cerveau), fractures aux doigts et l’épaule droite en piteux état.

On l’a retrouvé inconscient au sol après que son cheval prénommé Olympik ait glissé sur une surface glacée pendant l’une de ses promenades quotidiennes.

«J’ai eu peur et j’ai même eu de la difficulté à trouver les bons mots pour parler au début de ma convalescence. Ce fut très difficile, mais ça va mieux de ce côté», dit-il.

La guérison demeure cependant plus lente sur le plan physique avec une épaule et des doigts qui le font toujours souffrir. Il garde toutefois un bon moral et s’occupe toujours des affaires municipales. «J’ai encore mal et je n’ai pas beaucoup de force, mais une chance que je suis gaucher», blague-t-il.

Le premier magistrat n’est toujours pas remonté en selle pour sillonner le village, rencontrer les contribuables, aller prendre un café ou aller porter son petit-fils à l’école. «Je meurs d’impatience de reprendre mes activités et j’espère que je le pourrai dès le printemps prochain», souhaite-t-il.

L’équitation est une passion très récente pour Alec Van Zuiden, car il possède un cheval depuis juin 2012 seulement. «Ce fut un coup de tête, mais je ne peux plus m’en passer», résume-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires