Trente-six heures de course sans arrêt pour Derek Horan

Par Patrick Trudeau
Trente-six heures de course sans arrêt pour Derek Horan
Derek Horan a coursé durant 36 heures consécutives lors du raid «A Quest for a Cure» il y a quelques jours à Montebello. (photo archives: EnduranceAventure.com)

Spécialiste des sports d’endurance, le Magogois Derek Horan a probablement réussi la plus difficile épreuve de sa carrière lors d’une course sans arrêt de 36 heures à Montebello, du 20 au 22 juin.

Au cours de son épopée, Horan et ses trois coéquipiers (2 de Québec et 1 de l’Outaouais) ont parcouru près de 250 km sur des trajets de canot, de trekking, de vélo de montagne, de patin à roues alignées, de rafting et de jeux de cordes (escalades, rappel, etc.). «C’est certainement l’épreuve qui m’a demandé le plus d’énergie. Nous n’avons pas pris de repos, car nous voulions avoir la meilleure position possible», raconte cet athlète de 38 ans.

Les efforts de Derek Horan et ses compagnons ont été récompensés puisqu’ils ont terminé la course en troisième position. «Nous sommes un peu surpris d’avoir atteint le podium, car il y avait de très fortes équipes», a laissé entendre celui qui était chargé de l’orientation.

Même s’il approche la quarantaine, Horan se plaît encore dans ce genre de compétitions. Et depuis un an, il a découvert une nouvelle facette du sport d’aventures en prenant part à des courses avec sa fille Kasandra, âgée de dix ans seulement. Le duo père-fille a d’ailleurs remporté le mini-raid des îles le 27 mai dernier, en banlieue de Montréal.

Le paternel n’est donc pas près de prendre sa retraite.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des