L’histoire de Junior Maheu séduit la compagnie Salomon

Par Patrick Trudeau
L’histoire de Junior Maheu séduit la compagnie Salomon
Junior Maheu se passionne maintenant pour la course en sentiers

Le sportif et homme d’affaires Junior Maheu est littéralement tombé dans l’œil de la compagnie Salomon, qui semble avoir été séduite par sa transformation de hockeyeur en coureur de fond, et surtout, par son impressionnante perte de poids des dernières années.

Maheu vient en effet d’être intronisé au sein du «Flight Crew Salomon», un groupe d’athlètes «ambassadeurs» chargés de véhiculer la marque Salomon et de promouvoir la discipline de la course en sentiers.

Sa nomination est survenue à la suite d’un concours internet, qui invitait les lecteurs à faire connaître leur expérience sportive. Après avoir été le gagnant du mois d’août 2009, le Magogois de 39 ans a appris il y a quelques semaines qu’il était le champion masculin pour l’ensemble de la saison. «Il y a de super bons coureurs qui ont soumis leur candidature, mais qui n’ont pas été choisis. Ils ont probablement jugé que mon histoire était particulière», lance Junior Maheu.

Une perte de 75 lb

Ceux qui connaissent le président d’ABC Extermination depuis longtemps ont assisté avec étonnement à sa transformation physique depuis 2004, alors que son poids est passé de quelque 250 à 175 lb aujourd’hui.

Pourtant, ce n’est pas le manque d’effort ou d’exercices qui lui faisait afficher un air rondelet à l’époque, mais plutôt, quelques mauvais choix alimentaires, selon le principal intéressé. «J’ai toujours été très sportif, mais je ne me nourrissais pas de la bonne façon. Même si j’avais voulu maigrir, je n’avais pas les outils. Lorsque j’ai fait des découvertes importantes au niveau de l’alimentation, j’ai simplement remplacé des mauvaises habitudes par des bonnes», explique-t-il. «J’ai toujours aimé me perfectionner et j’ai étudié les grands principes comme ceux de Montignac, par exemple. L’activité physique ne donne pas grand-chose si elle n’est pas combinée à une bonne alimentation», plaide-t-il.

De hockeyeur à coureur

Hockeyeur émérite depuis une trentaine d’années, Junior Maheu a découvert les raids d’aventure en 2004, une discipline où il s’est à nouveau bien tiré d’affaires. Mais désireux d’adopter un sport plus individualiste, il s’est lancé dans la course à pied et a réussi son premier demi-marathon en 2008.

Depuis un an, c’est la course en sentiers qui le passionne, ce qui l’a amené à fonder le Club de trail Le Coureur, en compagnie de quelques autres athlètes de la région, dont Martin Ladouceur et Jean-François Gagné.

Et parlant de courses en sentiers, il y en a toute une qui l’attend au mois d’août 2010, puisque sa nomination au sein du «Flight Crew Salomon» s’accompagne d’une inscription à la «TransRockies Run» au Colorado.

Cette épreuve – le mot est bien choisi – consiste à courir 180 km en six jours dans les Rocheuses américaines, et en duo par surcroît. Junior Maheu fera donc appel à son beau-frère Luc Hamel, athlète accompli dans les sports de longue distance. «Cette course est un peu comme un mini-Tour de France, puisqu’on fera une étape différente à chaque jour. À certains endroits, on va se retrouver à 9000 pieds d’altitude et avoir l’impression de respirer dans une paille. Ça risque d’être six jours de souffrance. Ça va être vraiment trippant», conclut-il.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des