Le restaurant Wood croule sous le pic des démolisseurs

Par Vincent Cliche
Le restaurant Wood croule sous le pic des démolisseurs
Le restaurant Wood

Une page d’histoire s’est tournée à Ayer’s Cliff, ce matin (5 novembre). Le restaurant Wood, qui sert ses fameux «Big Wood» depuis 1957, a croulé sous le pic des démolisseurs.

Cet établissement, considéré par plusieurs comme une réelle institution, sera cependant reconstruit au même endroit, moyennant un investissement de 500 000 $. La nouvelle construction sera faite en accord avec le plan d’urbanisme de la municipalité.

L’ex-propriétaire de l’endroit, Roland Dupuis, qui a cédé les rennes de son entreprise à sa fille Marie-Pier, a eu un petit pincement de cœur à voir la démolition. «Ça fait toujours quelque chose de voir ça, lance celui qui a dirigé le casse-croûte pendant 22 ans. Mais, je me dis que ce sera pour le mieux. Ce n’est pas comme si on avait passé au feu non plus.»

M. Dupuis assure que le nouveau Wood sera prêt à accueillir ses clients au début de la prochaine saison estivale. «On aura toujours la même bouffe, c’est juste l’emballage qui sera différent», note-t-il en riant.

Le centre-ville d’Ayer’s Cliff s’est refait une beauté au cours des dernières années. Le Marché Patry, Wulftec et la station d’essence Ultramar arborent tous un nouveau visage. En plus du restaurant Wood, l’hôtel de ville de la municipalité a également été agrandi.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des