Félix Potvin prend du galon chez les Cantonniers

Par Patrick Trudeau
Félix Potvin prend du galon chez les Cantonniers
Déjà entraîneur des gardiens chez les Cantonniers

Les Cantonniers de Magog pourront compter sur un Félix Potvin deux fois plus présent la saison prochaine.

L’ex-gardien de buts de la Ligue nationale vient en effet d’être confirmé au poste d’entraîneur-adjoint de l’équipe, lui qui occupait déjà le rôle d’entraîneur des gardiens depuis un an.

Lors de son embauche le 8 mai dernier, le nouvel entraîneur-chef Martin Bernard avait manifesté son vif intérêt envers celui qu’on surnomme le Chat. Il a donc profité des dernières semaines pour l’officialiser dans son rôle de second. «Je suis très content de pouvoir travailler avec lui, car il amène une expérience totalement différente de la mienne. Je n’aurais jamais pu tomber sur une meilleure personne. C’est un gars calme, qui a connu une très belle carrière professionnelle, et qui a le goût de s’impliquer. Ce n’est pas le genre de candidats qui courent les rues», a fait valoir Martin Bernard.

Félix Potvin aura l’entière responsabilité de la brigade défensive puisqu’en plus des gardiens, il travaillera avec les défenseurs. «Il va nous aider à travailler l’aspect mental, non seulement pour les gardiens, mais pour tous les autres joueurs. On connaît l’importance de cette facette dans le hockey d’aujourd’hui», ajoute le pilote des Cantonniers, qui est toujours à la recherche d’un troisième adjoint. «Les deux adjoints de l’an dernier (Patrick Bergeron et Christian Bouliane) ne seront pas de retour pour des raisons personnelles. Je regarde donc pour un autre adjoint, mais ce ne sera pas une décision précipitée, car je veux travailler avec quelqu’un de confiance, et avec qui on va bien s’entendre. Ma priorité était de m’entendre avec Félix Potvin et je dois dire que sa présence me rassure énormément. On est aussi en pourparlers avec un préparateur physique de l’université de Sherbrooke (Nicolas Roy), un gars qui est un spécialiste pour tous les sports de puissance. Quand les hockeyeurs vont quitter Magog après leur stage midget AAA, ils vont être très bien préparés pour l’étape suivante», a promis Martin Bernard.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des