Le hockey luge, plus difficile qu'il n'y paraît


Publié le 17 mars 2017

Samuel Messier, Sébastien Boisvert et Jason Macpherson (de g. à dr.) ont enseigné les rudiments du hockey luge aux élèves de La Ruche, en compagnie de l'enseignante Dalila Brakchi et du président de Hockey Luge Estrie, Tristan Dionne.

©(Photo TC Media - Patrick Trudeau)

ARÉNA. Cloué à un fauteuil roulant en raison du spina-bifida, Jason Macpherson n'aurait jamais cru devenir un jour hockeyeur… jusqu'à ce qu'il découvre l'équipe de Hockey Luge Estrie.

Malgré ses 20 ans, le jeune homme de Magog est possiblement le doyen en ancienneté au sein de sa formation, lui qui a débuté ce sport il y a huit ans.

Et c'est avec beaucoup de fierté qu'il a accepté de partager sa passion avec des élèves de l'école secondaire de La Ruche, hier et aujourd'hui (16 et 17 mars) à l'aréna de Magog.

À l'invitation de l'éducatrice physique Dalila Brakchi, Jason s'est transformé en professeur de hockey luge durant deux sessions, en compagnie de ses coéquipiers Sébastien Boisvert et Samuel Messier, ainsi que du président de Hockey Luge Estrie, Tristan Dionne. «Je suis moi-même un ancien de La Ruche, alors lorsque Dalila m'a contacté pour cet atelier, j'ai tout de suite accepté. Je pense que les participants ont bien aimé leur expérience», a laissé entendre le jeune coorganisateur.

Inscrits au programme de hockey des camps de la relève, ces élèves de secondaire 1 et 2 ont pu découvrir une discipline qui différait passablement du hockey traditionnel.

Pendant que le vétéran Sébastien Boisvert – qui a joué quelques matches avec l'Équipe du Québec – s'amusait à les contourner à la vitesse grand V, plusieurs tentaient de retrouver leur équilibre après avoir chuté sur le côté.  «Ce fut une belle expérience physique, mais aussi une leçon d'humilité. Certains pensaient que ce serait facile, mais ils ont rapidement changé d'idée. Ça prouve qu'on doit être prudent avant de poser un jugement hâtif sur une personne ou une situation», a philosophé l'enseignante magogoise.

Cette dernière se réjouissait du succès obtenu par cette activité d'initiation sportive auprès des participants, mais aussi de leurs proches. «Plusieurs parents étaient présents lors de la première journée et quelques-uns en ont profité pour essayer la discipline. Il y a même un grand-père qui a enfilé une luge pour aller sur la glace avec son petit-fils. Tout le monde avait le sourire aux lèvres», a conclu Mme Brakchi.

 

Basé au Complexe Thibault GM de Sherbrooke, le club Hockey Luge Estrie dispute ses matches tous les dimanches. L'activité est ouverte aux joueurs avec ou sans handicap. Pour info: 819 437-5569

Jason Macpherson en est à sa 8e saison avec l'équipe Hockey Luge Estrie.

©(Photo TC Media - Patrick Trudeau)