Sections

Élizabeth Lemieux devra se contenter d'encourager ses coéquipiers


Publié le 14 juillet 2017

À défaut de pouvoir participer, Élizabeth Lemieux pourra encourager ses coéquipiers du Club de triathlon Memphrémagog tout au long du week-end.

©(Photo TC Media - Marco Bergeron)

JUNIOR. La Coupe PanAméricaine junior du Trimemphré permettra de voir à l'œuvre quelques triathlètes de 16 à 19 ans faisant partie de l'élite internationale. Malheureusement il y aura une absente de taille sur la scène locale.

Récemment qualifiée pour les Jeux du Canada, l'espoir du Club de triathlon Memphrémagog, Élizabeth Lemieux, devra se contenter d'un rôle de spectatrice, puisqu'elle participe en même temps à un camp de préparation avec l'équipe du Québec de triathlon.

La bonne nouvelle, c'est que les entraînements se déroulent en Estrie et qu'elle aura tout de même un peu de temps pour encourager ses coéquipiers qui participent aux différentes épreuves.

«Ce sera la première fois que je manquerai cette course en quatre ans. C'est sûr que j'aurais aimé y participer, puisque ça se déroule chez nous. Par contre, j'aurai la chance de participer à d'autres Trimemphré alors que les Jeux du Canada n'arrivent qu'une fois aux quatre ans», a fait remarquer l'adolescente de Hatley.

À 16 ans seulement, Élizabeth Lemieux a causé une certaine surprise en se qualifiant pour les Jeux 2017, à sa première année d'éligibilité chez les juniors. La principale intéressée raconte toutefois avoir toujours cru en ses moyens, tout en demeurant réaliste. «Même si j'étais parmi les plus jeunes de ma catégorie, j'avais mis les Jeux du Canada dans ma liste d'objectifs en début de saison. Je savais que ce serait difficile, mais j'ai travaillé très fort pour obtenir ma place. Mes efforts ont été récompensés», a laissé entendre l'élève du programme sports-études triathlon à l'école secondaire de La Ruche.

Présentés à Winnipeg du 28 juillet au 13 août, les prochains Jeux d'été du Canada succèdent à ceux qui avaient été organisés à Sherbrooke en 2013.

Il y a quatre ans, c'est même Magog qui avait présenté les épreuves de triathlon, sur le site du Trimemphré. «J'avais assisté aux épreuves à l'époque, mais ce sera encore plus intéressant d'y participer moi-même.»