Pêche blanche sur le lac Memphrémagog: 6000 poissons pour 500 pêcheurs


Publié le 18 mars 2017

La décision du Club de chasse et pêche des 4 Loups de reporter la Journée familiale de pêche blanche d'une semaine, en raison du froid intense, a porté fruit, alors que plus de 500 personnes ont participé à l'événement qui s'est déroulé dans des conditions idéales, ce samedi (18 mars) à la plage des Cantons, à Magog.

VIDÉOS DE L'ÉVÉNEMENT ICI

Le président du club, André Pouliot, mentionne que 10 000 $ ont été nécessaires pour effectuer l'ensemencement de 6000 truites arc-en-ciel. «Leur grosseur varie entre 10 et 12 pouces, et on a aussi mis 300 géniteurs de 3 à 5 lb», explique-t-il.

Bien que le beau temps ait été de la partie, le changement de date a tout de même apporté quelques pépins à l'organisation. «Des gens qui pouvaient venir nous aider la semaine dernière n'ont pas pu venir et c'est la même chose pour les participants. Il a aussi fallu nettoyer le site à la suite des accumulations de neige, et c'est plus difficile pour les trous. Dans l'ensemble, on s'en tire quand même bien», de poursuivre M. Pouliot.

Le froid et la neige des derniers jours ont toutefois aidé à ce que la glace retrouve une épaisseur sécuritaire de plus de 15 pouces. «Ce n'est pas épais pour ce temps de l'année, car d'habitude, ça peut aller de 24 à 30 pouces. Elle a quand même épaissi beaucoup récemment, car il y a des endroits où elle n'avait que 4 pouces il y a quelques jours», laisse entendre le président.

Plusieurs centaines de personnes, dont près de 200 enfants, ont participé à cette journée qui est désormais une tradition. «Les deux stationnements municipaux étaient remplis. C'est un peu au-delà de nos attentes, mais on essaie de recevoir plus de personnes chaque année», de dire André Pouliot.

Stéphanie Cliche et Steve Bernard ont profité de la Journée familiale de pêche blanche du Club de chasse et pêche des 4 Loups pour faire vivre une première expérience de pêche à leurs fils Julien et Xavier.

©(Photo TC Media - Charles-Antoine Rondeau)

Ces organisations nous permettent d'essayer la pêche, et puisqu'on ne connaît pas vraiment de gens qui pêchent, on n'aurait pas l'occasion autrement. -Stéphanie Cliche

Une première en famille!

Plusieurs familles ont profité de cet événement pour découvrir les joies de la pêche. C'est le cas de Stéphanie Cliche et Steve Bernard, ainsi que de leurs fils Xavier, 6 ans et Julien, 3 ans. «Ces organisations nous permettent d'essayer la pêche. On n'aurait pas l'occasion autrement, car on ne connaît pas vraiment de gens qui pêchent. En plus, c'est bien organisé et les gens sont accueillants», lance la maman.

Cette dernière souligne que c'est son fils Xavier qui voulait vivre l'expérience de la pêche blanche. «Il nous demande de pêcher depuis un an. Il mange du poisson et il est intéressé par la nourriture. Il voulait vraiment découvrir la façon dont les pêcheurs s'y prennent», dit-elle, ajoutant que cette première expérience n'est certainement pas la dernière pour la petite famille.

L'organisation a tenu à remercier les commanditaires ainsi que les nombreux bénévoles, qui étaient plus d'une vingtaine à contribuer au succès de cette édition.

De gauche à droite, du Club de chasse et pêche des 4 Loups: Guylaine Robichaud (coordonnatrice), Jean-Philippe Langlois (directeur), André Pouliot (président) et Claude Cyr (directeur).

©(Photo TC Media - Charles-Antoine Rondeau)