Orford «légalise» la randonnée alpine


Publié le 14 mars 2017

Grâce à un travail de concertation, la randonnée alpine est maintenant possible à la station touristique du Mont-Orford. De gauche à droite, on reconnaît Vincent Renaud (Ski Vélo Vincent Renaud), Yves LeBolloch (Vivre à fond La Boutique), Brigitte Marchand (parc national Mont-Orford), Pascal Mongeau (Mont-Orford) et Daniel Poirier (Endurance Aventure).

©(Photo TC Media - Patrick Trudeau)

SKIMO. La direction du Mont-Orford vient de confirmer une nouvelle attendue par plusieurs sportifs, soit la «légalisation» de la pratique de la randonnée alpine sur son domaine skiable.

Tolérée depuis quelques années, même si elle était techniquement interdite, la randonnée alpine, qu'on appelle aussi skimo, ski alpinisme ou ski avec peaux de phoque, sera dorénavant encadrée et permise de 6 h le matin à 21 h le soir.

Des sections sont déjà délimitées à différents endroits pour l'ascension, et les descentes pourront se faire dans les pistes régulières.

Pour le reste de la saison 2016-2017, un montant symbolique de 15 $ sera exigé pour l'abonnement. Le coût sera toutefois gratuit pour les skieurs et planchistes qui possèdent déjà un abonnement de saison illimité.

Cette annonce survient quelques semaines après le lancement du projet pilote qui permet l'utilisation du fatbike dans certaines pistes du parc national du Mont-Orford. «Avec toutes les activités que propose la région, c'est impossible de s'ennuyer ici durant la saison hivernale», lance Daniel Poirier, du groupe Endurance Aventure.

Coorganisateur du Trail des neiges (qui aura lieu ce samedi 18 mars) et lui-même adepte du ski alpinisme depuis belle lurette, M. Poirier a participé à l'élaboration du plan d'encadrement, en compagnie des représentants de la Sépaq, du Mont-Orford ainsi que des boutiques Ski Vélo Vincent Renaud et Vivre à fond. «Très souvent, les gens arrêtaient à notre boutique (Vélo Café Endurance Aventure) et se plaignaient de ne pas avoir accès à la montagne pour le skimo. Je leur disais de patienter, car je savais qu'on allait bientôt offrir quelque chose d'intéressant», ajoute M. Poirier.

«Ma boutique est ouverte depuis plus de 25 ans et j'ai vécu le creux de vague au Mont-Orford à mes débuts. Je savais toutefois que la station avait tout pour renaître de ses cendres avec du sang neuf. Et l'ajout d'une telle offre prouve à quel point la région est dynamique», fait valoir l'homme d'affaires Vincent Renaud.

Directrice du parc national du Mont-Orford et ancienne directrice générale de la station de ski Orford, Brigitte Marchand a eu son mot à dire dans le développement de la randonnée alpine, qui devait respecter certains critères environnementaux. «C'est un projet qui se discutait depuis quelques années déjà, précise-t-elle. Cette activité aura un impact minime sur l'environnement et elle permettra de découvrir l'arrière-montagne, soit des secteurs qu'on n'a pas l'habitude de visiter.»

Pour plus de détails: www.orford.com

Plusieurs adeptes de randonnée alpine (ou skimo) participeront au Trail des neiges Endurance Aventure, ce samedi 18 mars au Mont-Orford.

©(Photo TC Media - Marco Bergeron)