Sections

Démantèlement au Canton du Potton du premier laboratoire d'encapsulage de fentanyl au Québec: sept suspects arrêtés


Publié le 4 mai 2017

Au total, 35 policiers ont été mobilisés dans le cadre de cette opération, qui visait le démantèlement d'une organisation œuvrant dans la production de drogues.

©(Photos gracieuseté - Sûreté du Québec)

Sept personnes ont été arrêtées par la Sûreté du Québec (SQ) ce matin en lien avec de la production de stupéfiants en Montérégie et en Estrie, dont l'une des perquisitions avait permis le démantèlement d'un premier laboratoire de fentanyl au Canton de Potton.

Parmi les suspects, on retrouve Maxime Schrauwen (26 ans), Simon Berthold (25 ans), Pierre-Luc Paradis (39 ans) et Bruno Lavallée (33 ans). Ils pourraient faire face à des accusations de production de stupéfiants, possession de stupéfiants et possession en vue d'en faire le trafic.

Leur comparution au palais de justice de Sorel et de Longueuil est prévue aujourd'hui (4 mai).

Cette opération fait suite à la série de perquisitions qui a eu lieu, en décembre dernier, dans les régions de la Montérégie et de l’Estrie. Au Canton de Potton, la SQ avait démantelé le premier laboratoire d'encapsulage de fentayl dans la province.

Deux presses à comprimés, une machine pour fabriquer les capsules, un kilo d'une substance qui ressemble à du fentanyl et 200 grammes d'une substance qui s'apparente à de l'alprazolam avaient notamment été saisis.