Deux vies possiblement sauvées par un avertisseur de fumée à Stukely-Sud


Publié le 18 avril 2017

Une douzaine de pompiers ont pris part à cette intervention.

©(Photo TC Media - Archives)

Un avertisseur de fumée a possiblement sauvé la vie de deux résidants de Stukely-Sud, dimanche soir, alors qu'un incendie s'est déclaré dans leur résidence de la route 112.

Ce sont les propriétaires qui ont alerté les services d'urgence en apercevant de la fumée s'échapper du sous-sol. Comme le rapporte le directeur du Service de sécurité incendie régional de la Ville de Waterloo, Patrick Gallagher, les flammes ont pris naissance dans du bois de chauffage, entreposé près de la fournaise.

«Le sous-sol était rempli de fumée quand on est arrivé. Heureusement, il n'y a quasiment pas eu de dommage car l'incendie a été maîtrisé très rapidement», affirme-t-il.

Une douzaine de pompiers ont pris part à cette intervention. Celle-ci aurait pu se terminer sur une note beaucoup plus dramatique sans la présence d'un avertisseur de fumée, aux dires du chef Gallagher.

«Il était environ 21 h quand ça s'est produit. Les occupants s'en allaient se coucher. Sans avertisseur, il y aurait eu possiblement plus de dommages. Deux vies ont peut-être aussi été sauvées», conclut le directeur.