Sauvetage d'un Américain égaré sur le lac Memphrémagog


Publié le 27 janvier 2017

©Â©2015 Denis Germain - www.photographiesurlevif.ca

Un pêcheur du Massachusetts a eu besoin des services d'urgence pour retrouver son chemin, dans la soirée du 26 janvier, alors qu'il s'était aventuré sur le lac Memphrémagog du côté américain.

L'individu avait passé quelques heures à taquiner le poisson lorsqu'il a voulu regagner la terre ferme. Cependant, il est demeuré coincé sur un morceau de glace alors qu'il prenait place à bord d'une camionnette sur laquelle était attachée une roulotte.

Comme l'explique le directeur du Service incendie de Stanstead, Christopher Goodsell, l''homme a essayé de trouver de l'aide en marchant sur une certaine distance, mais il a vite perdu son chemin. «Il faisait noir et il y avait de forts vents avec la neige. La visibilité n’était pas très bonne, explique le chef Goodsell. Il a finalement appelé les urgences alors qu'il se trouvait sur l'île de la Province.»

Puisque cette île se situe des deux côtés de la frontière canado-américaine, les services d'urgence de Derby Line ainsi que ceux de Stanstead ont été mobilisés. Une dizaine de pompiers de chaque service ont combiné leurs efforts pour partir à la recherche de l'homme, qui a été retrouvé une trentaine de minutes après l'appel de détresse. «Chaque équipe est partie d'un endroit différent pour maximiser nos chances de le retrouver rapidement. De notre côté, nous sommes embarqués sur le lac par le quai fédéral d'Ogden en utilisant notre véhicule tout-terrain, muni de chenillettes. Ce sont finalement les pompiers de Derby Line qui a trouvé l'homme», explique-t-il.

L'homme égaré n'était pas blessé, mais il était visiblement incommodé par le froid. Il a été pris en charge par les premiers répondants, qui ont été accompagnés durant cette opération par trois agents de la Gendarmerie royale du Canada.

Il s'agit du premier sauvetage sur un lac cet hiver pour les pompiers de Stanstead. Le directeur Goodsell rappelle à ceux qui circulent sur un lac gelé doivent redoubler de prudence et limiter leur poids le plus possible. «Il n'y a aucune loi qui interdit les véhicules de rouler sur un lac gelé, donc tout le monde peut le faire à ses risques et périls. Mais je dois avouer que de rouler avec un pick-up et une roulotte, ça semble risqué», conclut-il.