L'École Montessori distribue 20 000 $ en bourses

Patrick Trudeau patrick.trudeau@tc.tc
Publié le 30 mai 2013
Sylvie Desrosiers et Gilles Bélanger, deux dirigeants de l'École Montessori de Magog, apparaissent en compagnie de quelques élèves.
(photo archives: Pierre-Olivier Girard)

La direction de l'École Montessori de Magog vient d'annoncer l'octroi d'une douzaine de bourses d'études totalisant 20 000 $, à des élèves présentant une douance (précocité intellectuelle), souffrant de difficultés d'apprentissage ou encore vivant dans des familles à faible revenu.

Ces montants font suite à la première campagne de financement pour dons et bourses, menée parallèlement à l'inauguration d'un nouveau campus, il y a quelques semaines sur le chemin Roy à Magog.

Cette initiative s'inscrit également dans le désir de l'école de rendre l'éducation privée accessible au plus grand nombre d'enfants. «Investir dans la réussite scolaire de nos enfants doit passer avant bien des caprices ou biens de consommation non durables. L'éducation de nos enfants est un bien durable et rentable pour notre société» fait valoir Gilles Bélanger, directeur Projets et Campus à l'École Montessori de Magog.

M. Bélanger annonce aussi, pour l'année scolaire 2013-2014, la mise sur pied d'un programme de parrainage d'enfant permettant de couvrir 100 % des frais de scolarité. Ce programme sera financé par de généreux donateurs qui s'engagent à la prise en charge des frais scolaires pour tout le primaire. «Certains élèves entrent ici (à Montessori) avec un diagnostic de trouble d'apprentissage et une expérience d'échec scolaire. En leur offrant la possibilité d'apprendre avec la vitesse désirée et en leur donnant la chance de vider le trop-plein d'énergie en nature sur près de trois heures par jour, ça permet souvent de découvrir des petits génies cachés derrière différents diagnostics», ajoute Gilles Bélanger.