Sections

Denise Poulin-Marcotte fait ses adieux après 23 années comme conseillère la Ville de Magog


Publié le 4 octobre 2017

Denise Poulin-Marcotte a reçu la visite surprise de sa famille lors de sa dernière séance publique.

©(Photo TC Media - Pierre-Olivier Girard)

L'heure était aux adieux pour la doyenne du conseil municipal de Magog Denise Poulin-Marcotte, lundi soir, alors qu'elle a participé à sa dernière assemblée publique après 23 ans d'engagement politique.

Même si elle s'était promis de ne pas pleurer, Denise Poulin-Marcotte a été incapable de retenir ses larmes. Il faut dire que ses collègues lui avaient réservé une belle surprise en invitant, à son insu, des membres de sa famille qui ont fait une entrée remarquée sous de chauds applaudissements. Quelques photos souvenirs de son engagement politique ont également été projetées sur les écrans.

Une attention qui a touché droit au cœur la représentante du district des Sommets, qui s'est dite privilégiée de faire partie d'une famille «qui se tient» comme celle des Poulin. Elle a également tenu à remercier tous ceux qui ont croisé son chemin au cours des deux dernières décennies. «Merci à mon mari qui m'a laissé vivre une passion depuis 1994. Merci à mes enfants qui ont participé à ma première campagne électorale jusqu'à la dernière. Merci à tous mes électeurs qui m'ont fait confiance pendant six mandats. Merci aux employés de la Ville que j'irai saluer personnellement, car après 23 ans, c'est important que j'aille vous dire bonjour», a-t-elle exprimé, la voie empreinte d'émotions.

La mairesse Vicki-May Hamm a souligné le dévouement de Denise Poulin-Marcotte, qui a été la première femme élue à Magog. «Elle n'a jamais eu peur de défendre ses idées. Elle a représenté ses citoyens avec une détermination sans faille. Elle était proche d'eux et n'hésitait pas à faire du porte-à-porte pour les rencontrer», a fait valoir Mme Hamm.

Rappelons qu'un Fonds Denise Poulin-Marcotte a récemment été créé à l'occasion du Tournoi de golf du conseil municipal. Chaque année, un montant de 500 $ sera remis à une femme qui exerce un métier ou une discipline sportive non conventionnel.

En plus de la doyenne, deux autres élus ont prononcé leur dernier discours à titre de politicien, soit Pierre Côté et Steve Robert.