Canton d'Orford dit non à la tour au Chéribourg

Pierre-Olivier Girard pierre-olivier.girard@tc.tc
Publié le 4 août 2014
Tour.Bell.Chéribourg
(Photo TC Media - Pierre-Olivier Girard)

BELL. La Municipalité du Canton d'Orford met un frein au projet de construction d'une tour de télécommunications au Domaine Chéribourg.

Devant une salle pleine à craquer, les membres du conseil ont fait savoir ce soir (4 août), par voie de résolution, qu'ils n'autorisent pas Bell Mobilité à implanter une tour de 40 mètres sur un terrain municipal de la rue des Hêtres.

Une décision qui a été accueillie avec un énorme soulagement alors que plusieurs citoyens ont sauté de joie et applaudi chaudement les élus. Une réaction qui contrastait avec l'atmosphère tendue qui régnait entre les murs de l'hôtel de ville quelques minutes plus tôt.

Il faut dire que durant la première heure de la séance, plusieurs personnes se sont prévalues de leur droit de parole, à tour de rôle, pour manifester une fois de plus leur désaccord.

Le maire Jean-Pierre Adam a tenu à préciser que Bell peut toujours revenir à la charge même si cette option est maintenant écartée. «Bell nous a déjà confirmé avoir de l'intérêt pour trouver un autre site», affirme le premier magistrat.