Vertendre propose des refuges de luxe en montagne

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc Publié le 21 décembre 2011

Après le succès de la maison verte Orfie, voilà que Le Vertendre propose un tout nouveau concept touristique, appelé «Fun-Box», qui se résume en une chambre d'hôtel en pleine forêt.

Le projet initial comprend une dizaine d'unités d'hébergement, qui seront réparties sur un terrain de 14 acres au Mont-Orford, à quelque 400 mètres d'altitude. Ces installations haut de gamme, construites sur pilotis, seront autonomes en énergie et pourront accueillir jusqu'à quatre personnes chacune. Il sera possible d'y accéder par sentier pédestre ou en voiture électrique, question de préserver l'immersion en nature. «En fait, c'est un peu comme un zoo inversé, image le président du Vertendre, Alain Chagnon. Grâce à l'immense mur vitré, vous pourrez voir la nature évoluée autour de vous. Et pour ceux qui pensent amener des appareils électriques, il faudra produire sa propre électricité pour les utiliser, grâce à un vélo producteur d'énergie.»

Les dix premières «Fun-Box» et leur conception ont coûté tout près de deux millions de dollars. L'équipe du Vertendre espère combler un créneau de l'offre touristique encore inexploité. Le directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est, Alain Larouche, croit au succès de l'initiative. «Les incursions en pleine nature sont très en demande, indique-t-il. On pourra faire de la raquette, de la randonnée dans les sentiers d'Orford. Pas besoin de pousser l'offre d'activités encore plus loin.»

Selon les premières estimations, une nuitée en «Fun-Box» coûtera environ 200 $. Vertendre compte accueillir ses premiers visiteurs au printemps prochain.

«On veut aller battre le record qu'on est allé chercher avec nos maisons Orfie, c'est-à-dire la certification LEED platine, explique Alain Chagnon. Nous sommes sur la bonne voie, puisque lorsque nous les amènerons en forêt, aucun déboisement ne sera effectué.»

Une contribution de 400 000 $

Lors du dévoilement du projet cet après-midi (21 décembre), Développement économique Canada a versé une contribution remboursable de 400 000 $ à l'initiative.

Le député de Lotbinière – Chutes-de-la-Chaudière, Jacques Gourde, en a fait l'annonce, au nom du ministre Denis Lebel.

En manchette

Alcool et grossesse sont-ils compatibles?

Les recommandations au sujet de la consommation d’alcool durant la grossesse proviennent de partout : « Vous pouvez boire, mais pas trop », « Ne buvez qu’au 3e trimestre », « Ne buvez pas d’alcool fort », « Ne buvez pas du tout »… Alors que faire ?

Vertendre propose des refuges de luxe en montagne

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc Publié le 21 décembre 2011

Après le succès de la maison verte Orfie, voilà que Le Vertendre propose un tout nouveau concept touristique, appelé «Fun-Box», qui se résume en une chambre d'hôtel en pleine forêt.

Le projet initial comprend une dizaine d'unités d'hébergement, qui seront réparties sur un terrain de 14 acres au Mont-Orford, à quelque 400 mètres d'altitude. Ces installations haut de gamme, construites sur pilotis, seront autonomes en énergie et pourront accueillir jusqu'à quatre personnes chacune. Il sera possible d'y accéder par sentier pédestre ou en voiture électrique, question de préserver l'immersion en nature. «En fait, c'est un peu comme un zoo inversé, image le président du Vertendre, Alain Chagnon. Grâce à l'immense mur vitré, vous pourrez voir la nature évoluée autour de vous. Et pour ceux qui pensent amener des appareils électriques, il faudra produire sa propre électricité pour les utiliser, grâce à un vélo producteur d'énergie.»

Les dix premières «Fun-Box» et leur conception ont coûté tout près de deux millions de dollars. L'équipe du Vertendre espère combler un créneau de l'offre touristique encore inexploité. Le directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est, Alain Larouche, croit au succès de l'initiative. «Les incursions en pleine nature sont très en demande, indique-t-il. On pourra faire de la raquette, de la randonnée dans les sentiers d'Orford. Pas besoin de pousser l'offre d'activités encore plus loin.»

Selon les premières estimations, une nuitée en «Fun-Box» coûtera environ 200 $. Vertendre compte accueillir ses premiers visiteurs au printemps prochain.

«On veut aller battre le record qu'on est allé chercher avec nos maisons Orfie, c'est-à-dire la certification LEED platine, explique Alain Chagnon. Nous sommes sur la bonne voie, puisque lorsque nous les amènerons en forêt, aucun déboisement ne sera effectué.»

Une contribution de 400 000 $

Lors du dévoilement du projet cet après-midi (21 décembre), Développement économique Canada a versé une contribution remboursable de 400 000 $ à l'initiative.

Le député de Lotbinière – Chutes-de-la-Chaudière, Jacques Gourde, en a fait l'annonce, au nom du ministre Denis Lebel.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment