Sections

District #3: Yvon Lamontagne

Questions et réponses avec les candidats au poste de conseiller de Magog

Publié le 7 octobre 2017

Yvon Lamontagne

©(Photo gracieuseté)

Le Reflet du Lac offre l'occasion à chacun des candidats au poste de conseiller à la Ville de Magog de se présenter aux électeurs. Voici les réponses à nos questions d'Yvon Lamontagne, candidat dans le district #3.

1-      Présentation du candidat (expériences pertinentes, parcours professionnel, engagements politique et communautaire, valeurs, vision de Magog, etc.)

Conseiller municipal à Magog pendant 8 ans et 15 ans à Omerville. Membre de comités de travail: président Commission sécurité publique et Commission de l’environnement et de l’aménagement (2013-2017). Parcours professionnel: 42 ans à la Dominion Textile (Assistant contremaître, responsable service de livraison, représentant syndical). Engagement communautaire: aménagement et entretien du terrain de balle à Omerville, construction et recherche de financement pour la Maison des jeunes d’Omerville, membre des Chevaliers de Colomb et Club Optimiste.

Valeurs: transparence, rigueur, travail d’équipe, persévérance et authenticité. Vision: je souhaite pour Magog, un développement harmonieux où chacun trouvera sa place, particulièrement les jeunes familles. Je soutiendrai Magog Technopole afin qu’il poursuive sa mission d’attirer à Magog, plusieurs entreprises dans le secteur des TIC, de façon à créer des emplois de qualité.

 

2-      La Ville rêve-t-elle trop grand pour son centre-ville avec des travaux qui pourraient atteindre 22 M$?

Il est important pour moi de faire du centre-ville un lieu de rassemblement  conçu et pensé pour l’ensemble de la population. Un lieu qui devienne à la fois festif, touristique et attrayant, tout en assurant la bonne gestion des fonds publics.

 

3-      Concernant le projet de deuxième glace, deux options sont sur la table: une nouvelle construction à l'école secondaire La Ruche et une rénovation de l'aréna actuel. Lequel favoriseriez-vous?

Je suis en faveur de la nouvelle construction à La Ruche, considérant le partenariat avec le scolaire et la formation d’un OSBL, permettant à la ville de partager les coûts. Par contre, ce projet reste conditionnel à la participation financière à 50% par le gouvernement provincial.

 

4-      Dans le but de générer davantage de revenus, LAMRAC devrait-elle charger un coût d’entrée pour accéder aux sentiers du Marais de la rivière aux Cerises?

Je suis en faveur d’un coût d’entrée pour les non-résidents de Magog et de maintenir la gratuité pour les citoyens de la ville. Par contre, d’autres moyens de financement devront être recherchés pour assurer la poursuite des activités de l’organisme.

 

5-      La Ville de Magog a-t-elle fait le bon choix en refusant l'implantation du projet de jeux aériens Divertigo à la plage des Cantons?

Il y aurait eu moyen de discuter avec le promoteur pour modifier le projet afin qu’il soit jugé acceptable par la population. Je maintiens que l’endroit visé était idéal pour réaliser le projet. Je trouve important de souligner la mobilisation de la coalition qui a défendu son point de vue.

 

6-      Que pensez-vous de la légalisation du cannabis?

Dans ce dossier, la préoccupation doit rester la sécurité, la santé des gens et l’application de la loi par les policiers. Il faudra suivre de près les travaux menés par le gouvernement et s’entourer des experts de différents milieux pour nous guider dans nos décisions.

 

7-      Le dossier prioritaire dans votre district?

L’usine d’épuration demeure le dossier essentiel à réaliser pour assurer le développement du secteur. Les jeux d’eau sont une priorité.