Sections

Magog donne le feu vert aux travaux de la maison Merry

Les coûts pour la restauration sont plus élevés de 260 000 $


Publié le 6 septembre 2017

Les travaux de restauration de la maison Merry commenceront sous peu.

©photo archives

Les travaux pour la restauration et la mise en valeur de la maison Merry iront de l'avant alors que la Ville de Magog a accordé le contrat au plus bas soumissionnaire, le 5 septembre dernier, pour un montant de 2,6 M$.

Cette décision s'est toutefois prise dans la division puisque deux élus du conseil municipal, Yvon Lamontagne et Denise Poulin-Marcotte, ont exprimé leur désaccord en raison du fait que le budget prévu a été dépassé. On parle d'une différence de 263 000 $ par rapport aux estimations.

La mairesse Vicki-May Hamm a tenu à rappeler que la Municipalité respecte son engagement, soit de financer les travaux sans règlement d'emprunt. Elle précise que le manque à gagner sera puisé à même la campagne de financement privée et non dans les coffres de la Ville. «Ce n'est pas étonnant que le montant soit un peu plus cher puisque les estimations datent de trois ou quatre ans. Et aujourd'hui, reculer sur un projet comme celui-là et retourner 1,5 M$ en subventions, ça ne ferait aucun sens», croit-elle.

Comme l'a exprimé le conseiller Steve Robert lors de cette séance, la première magistrate est bien au fait des préoccupations des citoyens à l'égard des frais de fonctionnement de ce lieu patrimonial. «Nous avons tiré des leçons de LAMRAC dans le mode de gestion et c'est pour cette raison que nous avons pensé à un projet avec un modèle de revenus. Si on avait coupé le projet, on aurait coupé des revenus potentiels à l'organisme. C'est un couteau à double tranchant», ajoute Mme Hamm.

Précisons que le contrat a été accordé à l'entreprise Construction GCP pour un montant de 2 646 000 $, tandis que le second et dernier soumissionnaire, Constructions Guy Sébas, a offert ses services pour 3 098 000 $. L'objectif demeure d'inaugurer ce lieu de mémoire citoyen au printemps 2018.