Sections

Revitalisation du centre-ville de Magog: des travaux beaucoup plus chers que prévu


Publié le 5 septembre 2017

il est possible que l’échéancier des travaux, prévus en 2018, soit révisé.

©(Photo gracieuseté)

La Ville de Magog doit refaire ses devoirs concernant le projet de revitalisation du centre-ville alors que les soumissions pour la réalisation des travaux dépassent largement les prévisions budgétaires.

Les trois soumissions reçues varient entre 22 et 24 millions de dollars, ce qui représente une différence d'environ six millions de dollars par rapport à ce qui a été estimé par la Municipalité. À la lumière de ces chiffres, le conseil municipal a pris la décision de rejeter l'appel d'offres et de retourner à la table de travail.

«Pour des travaux de cette ampleur, on aurait pu s'attendre à avoir cinq ou six soumissionnaires, a soutenu la mairesse Vicki-May Hamm lors de la séance du conseil municipal, lundi soir. On espérait avoir une bonne concurrence en étant un an avant les travaux, mais malheureusement, c'est beaucoup plus élevé que prévu.»

Toutefois, la première magistrate voit cet imprévu comme une chance à saisir pour rendre ce projet encore plus représentatif de la volonté des citoyens. Elle assure notamment que toutes les options seront analysées concernant le parc des Braves. «C'est opportunité pour prendre du recul, refaire nos devoirs et voir si on peut ajouter des stationnements dans ce secteur comme plusieurs commerçants nous l'ont demandé. Comme on dit, rien n'arrive pour rien», ajoute-t-elle.

Pour l'instant, il n'a pas été possible de savoir si le chantier prévu en 2018 est retardé. Chose certaine, Vicki-May Hamm assure qu'une décision en ce sens sera prise très rapidement et que l'objectif demeure de réaliser les travaux en une seule année. «Tout va dépendre de la nature des changements qui seront apportés dans les plans et devis avant de retourner en appel d'offres. On ne veut surtout pas faire languir les commerçants qui doivent savoir à quoi s'en tenir pour l'an prochain», conclut la mairesse.

La Ville de Magog rencontrera les gens d'affaires et les propriétaires du centre-ville ce jeudi pour les informer des impacts anticipés de cette décision.