Sections

Des excédents records de 754 000 $ pour la Corporation Ski & Golf Mont-Orford


Publié le 5 septembre 2017

La président de la Corporation, Jacques Demers (gilet noir), voit l'avenir du Mont-Orford avec beaucoup d'optimisme.

©(Photo TC Media - Pierre-Olivier Girard)

La Corporation Ski & Golf Mont-Orford récolte le fruit de son travail alors qu'elle termine son année financière 2016-2017 avec un excédent d'exploitation dépassant les 754 000 $.

Il s'agit de la meilleure année financière depuis la création de la Corporation il y a six ans. Des résultats qui ont de quoi réjouir les administrateurs, dont le président Jacques Demers, d'autant plus que la station a enregistré quelques journées records de fréquentation au cours de sa dernière saison.

«Ces chiffres prouvent que l'entreprise est capable de générer des sous, et ce, malgré que la température n'est pas toujours de notre côté, soutient M. Demers. On a vécu, de loin, la pire semaine de relâche depuis de nombreuses années qui se veut la période la plus rentable de l'année. Malgré cela, on présente nos plus beaux chiffres sans avoir eu de l'argent du Fonds de relance.»

Maintenant que la fondation est solide, comme l'illustre M. Demers, la montagne est en mode construction afin d'offrir une meilleure expérience aux utilisateurs. À court terme, soit pour la prochaine saison, une nouvelle dameuse a été acquise. De plus, certains éléments de la remontée mécanique du mont Alfred-Desrochers sont en cours de réparation pour éviter que d'autres pannes se produisent, comme ce fut le cas l'an dernier.

Des investissements dans l'enneigement sont aussi prévus au printemps prochain. La nature et l'ampleur des travaux seront déterminées selon les subventions gouvernementales obtenues. Le souhait des gestionnaires est de recevoir environ 11 M$, mais quel que soit le montant versé, le Mont-Orford ira de l'avant dans cette première phase de développement.

Des améliorations et des rénovations sur le parcours de golf ainsi que dans le chalet principal figurent également dans le plan directeur de développement de la Corporation, dont les investissements totalisent 30 M$. On réfléchit aussi à différentes avenues pour améliorer l'expérience au sommet de la montagne depuis le démantèlement des yourtes.

Il faut préciser que le montant de 754 000 $ n'inclut pas les amortissements, les intérêts et ni les charges extraordinaires de l'entreprise. De plus, il ne tient pas compte des 500 000 $ investis annuellement par les Municipalités de la MRC de Memphrémagog. Celles-ci ont accepté de verser 2,5 M$ sur une période de cinq ans à des fins de développement.