Sections

Memphrémagog Conservation: un échange symbolique avec les États-Unis


Publié le 9 août 2017

La présidente du MWA, Mary Pat Goulding, et le coprésident du MCI, Robert Benoit, ont effectué l'échange symbolique des drapeaux américain et canadien au quai MacPherson.

©(Photo TC Media - Charles-Antoine Rondeau)

ENVIRONNEMENT. L'organisme de protection du lac Memphrémagog, le Memphrémagog Conservation Inc. (MCI), a procédé à un échange symbolique de drapeaux avec le Memphremagog Watershed Association (MWA), un organisme ayant une mission semblable du côté américain, mercredi (9 août).

L'un des coprésidents du MCI, Robert Benoit, explique qu'il s'agit d'une façon de remercier le MWA de sa précieuse collaboration. «Ce sont nos alliés et ils travaillent très fort du côté américain. On pourrait faire tous les efforts possibles de notre côté, si l'eau qui arrive des États-Unis n'est pas en bonne santé, notre travail se complique», indique-t-il.

Cette année, le MCI célèbre ses 50 ans d'existence. Le MWA est quant à lui actif depuis une dizaine d'années. M. Benoit, qui laisse entendre que 75 % de l'eau que l'on boit dans la région provient du lac Memphrémagog, «Il y a eu une époque où on ne considérait pas qu'il était grave de tout jeter dans le lac, mais cette époque est révolue», poursuit-il.

Une cérémonie semblable aura également lieu aux États-Unis dans quelques jours.

Étaient entre autres présents lors de l'événement, la présidente du MWA, Mary Pat Goulding, le coprésident du MCI, Robert Benoit, le vice-président du MCI, Tom Kovacs, le président du conseil d'administration (CA) du MCI, Jean-Claude Duff, la membre du conseil d'administration du MCI, Gisèle Lacasse Benoit, la directrice générale du MCI, Ariane Orjikh, ainsi que les patrouilleurs du MCI.