Sections

Pause des services de la SAAQ à Magog: «une situation exceptionnelle»


Publié le 4 août 2017

Le bureau de service d'immatriculation situé aux Galeries Orford, à Magog, est actuellement à la recherche de nouveaux employés.

©(Photo TC Media - Charles-Antoine Rondeau)

SERVICES. À moins d'un revirement de situation, le bureau d'immatriculation de la SAAQ, situé aux Galeries Orford, sera temporairement fermé du 5 août au 19 août. La présidente de la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford, Louise Côté, parle d'une situation exceptionnelle.

Mme Côté souligne que la CCIMO est mandataire de ce bureau depuis plus de 20 ans. «C'est une situation qui n'est jamais arrivée par le passé, et elle a été exagérée par certains au cours des dernières semaines. Il y a actuellement un problème de rareté de main-d'œuvre, et ce, dans tous les domaines», fait-elle valoir.

Au cours des derniers temps, deux employées ont quitté le bureau de Magog. L'une pour un autre bureau de la SAAQ où elle aura entre autres un fonds de pension, ce qui n'était pas possible au bureau de Magog puisque celui-ci est géré par un mandataire. L'autre a quitté pour un emploi qui lui offrait plus d'heures de travail.

Selon Louise Côté, la cause de leur départ n'est donc pas qu'elles avaient de mauvaises conditions de travail, mais bien qu'elles en ont trouvé de meilleures ailleurs. «On est content pour elles et on les comprend. Un autre employé est en congé de maladie depuis longtemps et va revenir d'ici quelques semaines. C'est vraiment une question de mauvaises circonstances», de poursuivre la présidente de la CCIMO.

Cette dernière explique qu'il n'était simplement pas possible de garder le bureau ouvert avec seulement un employé. «Ça n'aurait pas été responsable de continuer à laisser une personne gérer toutes les heures seule. On s'est donc entendu avec la SAAQ pour fermer temporairement, histoire de permettre à l'employé, qui a fait preuve de dévouement au cours des dernières semaines, d'avoir des vacances en attendant que la situation se règle», de dire Mme Côté.

En recrutement

Louise Côté mentionne que des démarches pour trouver de nouveaux employés sont enclenchées depuis un mois, mais que la situation n'est pas si simple. «Il y a beaucoup de règlements à suivre et il doit y avoir une enquête. En plus, les futurs employés doivent suivre une formation qui dure un mois, et celle-ci ne se donne que quelques fois par année», explique-t-elle.

Encore aujourd'hui (4 août), on tentait de trouver une solution pour maintenir les services au cours des prochains jours. «On s'est informé auprès des autres bureaux de la région pour voir s'ils pouvaient nous aider, mais tout le monde est dans une situation semblable. On est juste assez gros pour dire qu'on ne peut continuer avec une seule employée. Trouver une solution est vraiment notre priorité présentement», affirme Mme Côté.

Rappelons que dans la région, il y a également des bureaux à Sherbrooke et Coaticook, et qu'il est possible d'avoir accès à plusieurs services en ligne au www.saaq.gouv.qc.ca.