Sections

Ferme brassicole des Cantons: un premier vignoble de bières dans la région


Publié le 7 juillet 2017

Patrick Samson compte bien faire de la Ferme brassicole un incontournable dans l'offre agrotouristique de Memphrémagog.

©(Photo TC Media – Pierre-Olivier Girard)

DÉCOUVERTES. Un premier vignoble de bière ouvrira ses portes dans les Cantons-de-l'Est, le 7 juillet prochain, et c'est sur un site majestueux du Canton d'Orford que ses propriétaires ont jeté leur dévolu pour se lancer dans cette aventure.

Ce concept est moins connu dans la région, mais il fait courir les foules ailleurs au Québec et même aux États-Unis. Comme l'explique le directeur général de la Ferme Brassicole des Cantons, Patrick Samson, l'idée est largement inspirée des vignobles, mais les plants de vigne sont remplacés par du houblon. «Le projet a démarré à l'été 2016 avec une première plantation, fait valoir M. Samson. Notre première récolte a permis de faire notre première bière officielle, La Sweep, qui s'est écoulée rapidement durant l'hiver. Notre houblonnière compte actuellement 400 plants de différentes sortes.»

La signature de la Ferme brassicole est d'amener les gens en campagne, dans un décor qui détonne des artères principales. D'où l'idée d'avoir choisi le site sur lequel opère déjà des activités d'agrotourisme, soit Citrouilles et Tournesols, sur le 13e rang. D'ailleurs, la Ferme brassicole opèrera aussi les productions de tournesols et de citrouilles, de même que le bâtiment principal et l'érablière se trouvant sur le site. «Il y aura des tours guidées sur nos terres pour expliquer chacune des étapes de fabrication de la bière. Ils pourront aussi goûter une dizaine de bières, dont quatre sont faites par nous, et même manger sur place. C'est un menu simple fait à partir de produits cultivés ici», ajoute-t-il.

Pas juste pour les adultes

Une boutique a été aménagée à l'entrée afin que les visiteurs puissent repartir avec quelques souvenirs. Il y aura des produits dérivés à l'effigie de l'entreprise, de même que des articles confectionnés par des artisans de la région. La bière de la Ferme brassicole, toutefois, sera seulement vendue à compter de l'automne. «D'ici à ce que nous obtenions le permis nécessaire, il sera possible d'acheter nos bières dans différents points de vente de la région, assure le directeur général. De plus, à l'automne, on prévoit installer tous les équipements pour brasser la bière ici même. Pour l'instant, il n'y a que les fermenteurs.»

Pour que ce nouvel attrait soit populaire auprès des jeunes familles, plusieurs jeux seront aménagés comme un terrain de soccer et de volleyball. Une mini ferme s'y trouve également.

Ayant travaillé plusieurs années à Bleu Lavande, Patrick Samson voit ce projet comme un complément à ce qui se fait déjà dans Memphrémagog. «On veut devenir un incontournable au même titre que Bleu Lavande, le Cep d'Argent et Savons des Cantons, avec un créneau qui nous est propre. Tout en misant sur la beauté de notre site, qui offre une vue unique sur le Mont-Orford, on entend développer notre réseau de distribution dans les environs et même ailleurs au Québec», conclut-il.

Les propriétaires de la Ferme brassicole sont Jonathan Grant (brasseur et initiateur du projet), Mikael Jean (propriétaire Brasseur de la Microbrasserie le Bockale de Drummondville), Jocelyn Brouillard et Guy Potvin.