Sections

Projet de complexe sportif de 21 M$ à l'école secondaire de La Ruche à Magog

La Ville et la Commission scolaire des Sommets font équipe


Publié le 20 juin 2017

Le nouvel aréna aura une architecture contemporaine similaire au Centre sportif régional Memphrémagog.

©(Photo gracieuseté)

Le projet d'un nouvel aréna est plus vrai que jamais à Magog. La Ville et la Commission scolaire des Sommets (CSS) viennent d'annoncer la construction dès 2018 d'un complexe sportif de 21 M$ sur le terrain de l'École secondaire de La Ruche.

Ce vaste bâtiment de deux étages compterait deux glaces, un centre de physiothérapie, une salle de spinning, six vestiaires, un magasin d'articles de sport, des salles de conférence, une aire de restauration de même qu'une piste de course intérieure. Il y aurait environ 1500 places assises de chaque côté de la patinoire principale et 300 autres pour la deuxième. Un espace a aussi été prévu pour y installer éventuellement une demi-glace, mais ce volet est exclu de la première phase de travaux. On trouverait également une terrasse extérieure au deuxième étage ainsi qu'une passerelle intérieure menant directement au centre sportif. Au total, 400 cases de stationnement seraient ajoutées aux 400 actuelles. De plus, un nouvel accès pour les véhicules serait aménagé par la rue du Cimetière menant à la rue des Pins.

Des conditions à respecter

Il faut mettre toutefois un certain bémol à cette nouvelle puisque sa réalisation est soumise à certaines conditions. La plus importante consiste à recevoir des subventions gouvernementales d'au moins 50% des coûts totaux, soit 10,5 M$. À ce sujet, le conseiller Jean-Guy Gingras, qui pilote ce dossier, a bon espoir d'y parvenir. «Il y a des projets similaires qui ont obtenu autant d'argent, même plus, comme à Rimouski qui ont reçu l'équivalent de 66% de leur projet. C'est certain qu'il va falloir que nos députés se mettent à l'ouvrage, mais je suis confiant», soutient M. Gingras.

Une autre condition essentielle à la concrétisation de ce projet concerne la CSS. Elle doit obtenir les autorisations du ministère de l'Éducation pour céder le terrain sur lequel est projeté le complexe. Quant à la Ville de Magog, sa contribution sera limitée à la location annuelle d'heures pour la population et les organismes. La facture s'élèverait à environ 700 000 $ par année comparativement aux coûts actuels de 550 000 $. «On ajouterait 500 heures à la disposition de la communauté. Ça nous permettrait de rapatrier des ligues et des joueurs qui doivent se rendre à Stanstead et Sherbrooke pour jouer. Et avec deux glaces, on serait en mesure d'organiser des tournois plus d'envergure, même nationaux, avec un éventuel partenariat avec le complexe sportif Thibault GM», ajoute-t-il.

L'objectif est de procéder à la première pelletée de terre en mai 2018 pour une inauguration en septembre 2019. En qui concerne la piste d'athlétisme extérieure, il est toujours dans les plans de la faire en 2018. Pour l'aréna actuel, situé sur la rue Saint-Alphonse Nord, Magog prévoit changer sa vocation en 2020. Toutefois, rien n'a encore été dévoilé sur les futures utilisations possibles.

Un troisième accès à La Ruche sera aménagé par la rue du Cimetière.

©(Photo gracieuseté)