Revitalisation du centre-ville: plus de 22 M$ pour le «plus important projet de l'histoire de Magog»


Publié le 17 mai 2017

Les principaux travaux de revitalisation du centre-ville se feront en 2018.

©(Photo TC Media - Pierre-Olivier Girard)

Les citoyens auront leur mot à dire sur le projet de revitalisation du centre-ville puisque la Ville de Magog financera une partie du budget de 22,4 M$ par un règlement d'emprunt de 12,6 M$, qui sera soumis à l'approbation de la population. 

À ce jour, la Municipalité fait cavalière seule dans ce vaste chantier dont les principaux travaux se feront en 2018. Les demandes de subventions tardent à obtenir des réponses, si bien que les élus ont pris la décision de procéder sans dépendre de l'aide extérieure.

«Nous voulons nous assurer de disposer de toutes les sommes nécessaires pour démarrer le chantier comme prévu, dès le printemps prochain, explique la mairesse Vicki-May Hamm. Pour y arriver, il faut procéder sans subvention, mais on s'attend à en avoir.»

En optant pour cette façon de faire, la Ville donne l'opportunité aux contribuables de s'exprimer. S'ils sont suffisamment nombreux, les opposants pourraient même forcer la tenue d'un registre qui pourrait mener, ultimement, à l'organisation d'un référendum. Plus de détails entourant ce processus seront dévoilés sous peu.

De nouvelles esquisses du projet de revitalisation du centre-ville seront dévoilées le 30 mai prochain.
(Photo gracieuseté)

La première magistrate tient à préciser que le règlement d'emprunt représente la somme maximale que la Ville pourra affecter dans ce projet. Il inclut également les coûts estimés pour de travaux optionnels comme la construction d'une placette au bout de la rue Sherbrooke avec vue sur la rivière et sur la rue de la Grosse Pomme, l'aménagement de la Place du Commerce de même que le secteur Est du pont Merry (bras de rivière).

En empruntant plus de 12 M$, les élus dérogent de la politique de gestion de la dette qui fixe à 5 M$ annuellement l'emprunt maximum consacré à des infrastructures. La mairesse justifie cette décision par le caractère exceptionnel de ce chantier. «C'est le plus important projet de l'histoire de Magog sur lequel on travaille depuis quatre ans. Il y a eu beaucoup d'efforts de préparation et de mobilisation dans ce projet, dont la moitié est financée à même nos réserves (9,7 M$). Oui, ce sera de grosses années, mais on va en être bien fier de notre centre-ville!», conclut-elle.

De nouveaux plans de ce à quoi ressemblera la «nouvelle» rue Principale seront dévoilés le 30 mai prochain, à 13 h 30, lors d'une conférence de presse à laquelle est invitée toute la population. La nouvelle image de marque sera aussi rendue publique. 

Magog paye 850 000 $ pour un nouveau stationnement

Pour compenser la perte de stationnement qu'occasionnera la reconfiguration du parc des Braves, Magog a acquis un terrain de 2800 mètres carrés situé sur les rues Sherbrooke, Principale Ouest et Dufault (face à l'hôtel de ville). La valeur de la transaction se chiffre à 850 000 $ et ce montant n'inclut pas les taxes applicables.

La promesse d'achat et de vente d'immeubles a été signée le 11 mai dernier avec l'entreprise Galeries Wellington représentée notamment par Serge Huot.