Sections

Le comité de vigie pour les soins et services de santé attire plus de 700 personnes à Magog


Publié le 16 mai 2017

Une salle comble attendait les dirigeants du CIUSSS-Estrie, mardi soir.

©Photo TC Media - Dany Jacques

SANTÉ. Plus de 700 personnes ont répondu à l’appel du comité de vigie pour les soins et services de santé, mardi soir à La Ruche.

La PDG Patricia Gauthier et la PDG adjointe Johanne Turgeon.
Photo TC Media - Dany Jacques

L’objectif consistait à se mobiliser pour démontrer l’importance que chaque résidant de la MRC de Memphrémagog accorde aux soins de santé et pour participer aux prises de décision concernant l’avenir des services offerts dans la région.

Le CIUSSS-CHUS Estrie avait délégué le président du conseil d’administration, Jacques Fortier, la PDG Patricia Gauthier et la PDG adjointe Johanne Turgeon pour rassurer la population et répondre aux questions.

D’entrée de jeu, le président Fortier a insisté sur le fait que l’hôpital magogois ne deviendra jamais un centre de soins longue durée (CHSLD) d’ici cinq ans. «L’hôpital est là pour rester. Jamais il n’a été question de modifier sa vocation», a-t-il précisé.

Cette affirmation n’a pas semblé rassurer les personnes présentes, notamment les gens ayant pris le micro pour exprimer une frustration personnelle ou pour manifester leur préoccupation sur une note plus globale.

Martin Robert, un ex-cadre et ex-administrateur dans le réseau de la santé, est convaincu que la centralisation des prises de décision régionale représente un constat d’échec. «Le sentiment d’appartenance n’existe plus à l’hôpital de Magog, car il n’y a plus de direction ni de cadre à Magog. Ça prend des patrons imputables à Magog pour définir les besoins de la population», a-t-il lancé sous les applaudissements.

Un autre citoyen a déploré «les réponses de fonctionnaires malgré les préoccupations humaines».

Mme Gauthier avait aussi tenté de calmer le jeu en disant qu’il était hors de question de réduire ou de couper des soins et des services, que ce soit à l’hôpital de Magog ou dans les points de servies de Mansonville et de Stanstead.

Plus de détails à venir.