Sections

Évaluations foncières: North Hatley fait bande à part


Publié le 2 octobre 2017

La valeur des propriétés résidentielles à North Hatley diminue de 1,1%, ce qui représente une seconde baisse en trois ans.

©(Photo TC Media - Dany Jacques)

La valeur des maisons de North Hatley ne varie pas au même rythme que les propriétés des autres municipalités de la MRC de Memphrémagog. Les évaluations foncières augmentent partout, à l’exception de ce bucolique village du lac Massawippi. 

La valeur des propriétés résidentielles diminue de 1,1%, ce qui représente une seconde baisse en trois ans. Les commerces et les terrains vacants sauvent la mise avec des hausses, faisant bondir la variation de l’ensemble des propriétés à +0,2%.

L’évaluateur agréé de la MRC, Jean-Pierre Cadrin, explique mal ce phénomène depuis deux décennies. «North Hatley a toujours été à part, explique-t-il. Il s’agit pourtant d’un bel endroit. Peut-être que la mode est aux vastes maisons, contrairement aux typiques résidences de ce village.»

De nouveaux rôles d’évaluation ont été récemment déposés dans quatre municipalités de la MRC, soit à Bolton-Est, Saint-Étienne-de-Bolton, Canton de Hatley et Canton de Potton.

Il s’agit de nouvelles valeurs estimées après trois ans dans le cas de North Hatley (+0,2%) et de Bolton-Est (+6,3%). Cette période explique l’écart avec les trois autres villes qui avaient reconduit leur rôle il y a trois ans, tel que le permet la loi. Les valeurs du Canton de Hatley (+9,9%), Saint-Étienne-de-Bolton (+10,9%) et du Canton de Potton (+13,2%) sont plus élevées car elles couvrent une période de six ans.

Selon M. Cadrin, ces variations se comparent à d’autres municipalités de la province. Les hausses sont cependant beaucoup moins importantes que par le passé avec, par exemple, des +90% à Saint-Étienne-de-Bolton et +67% à Austin.

Toujours selon l’évaluateur, les valeurs aux rôles reflètent le prix du marché ou la valeur la plus probable qu’un acheteur veut mettre pour se procurer la maison convoitée.