Un studio de yoga à l'intérieur de l'ancienne C.S. Brooks

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc Publié le 4 mars 2011
Lyne St-Roch inaugurera un studio de yoga à l'intérieur de l'ancienne usine C.S. Brooks de Magog.

La revitalisation de l'ancienne usine C.S. Brooks de Magog se poursuit. Lyne St-Roch y aménagera bientôt l'un de ses studios de yoga.

Cela fait maintenant cinq ans que la dynamique enseignante prêche les vertus du yoga dans le secteur de Fitch Bay. «Le nombre d'élèves est grandissant et ceux-ci désirent avoir de plus en plus de cours, mentionne Mme St-Roch. Il fallait donc trouver un endroit plus grand, plus propice à l'enseignement et, du même coup, se rapprocher d'un centre.»

L'opportunité de l'ancien complexe de textile s'est présentée il y a quelques mois. Au départ, Lyne St-Roch hésitait. «J'avoue avoir été sceptique au départ, mais on m'a rapidement convaincue. Tout d'abord, j'avais besoin d'une grande salle, d'un espace très ouvert. Malheureusement, à Magog, ils sont quasi inexistants. Entrent en scène les gens d'Arch Design, qui sont des amis. Ils nous ont fait découvrir leur projet à la C.S. Brooks. Je crois qu'il est important d'y participer afin de revitaliser non seulement le bâtiment, mais aussi le quartier dans lequel l'usine se trouve», note la Magogoise.

Le yoga connaît un essor de popularité depuis quelques années. «Lorsque je me suis installée à Montréal il y a dix ans, il y avait peut-être trois ou quatre studios ouverts, se souvient Lyne St-Roch. Maintenant, il y en a dans tous les quartiers de cette grande ville. En région, ça commence à gagner en popularité et je suis fière d'être l'une des pionnières.»

Le Studio Lyne St-Roch de Magog ouvrira ses portes quelque part vers la fin du printemps, soit en mai ou en juin. L'espace réservé à l'intérieur de l'usine est de 1800 pieds carrés. On y offrira des ateliers et des retraites durant la période estivale. À l'automne, la programmation sera bonifiée, promet la propriétaire.

En manchette

Dons illégaux: le DGE vise le PLQ et le PQ

POLITIQUE. Le Parti libéral du Québec (PLQ) pourrait bien devoir verser une forte somme, dépassant le demi-million de dollars, en guise de remboursement de nombreuses contributions illégales reçues entre 2006 et 2011.

12 noms retenus pour l’équipe de hockey de Laval

SPORTS. Il y a quelques semaines, les Canadiens de Montréal demandaient de l’aide à leurs fans pour trouver un nom à leur nouveau club-école, qui s’installera à Laval dès la saison 2017-2018. Leur première sélection a été dévoilée mardi.

Un studio de yoga à l'intérieur de l'ancienne C.S. Brooks

Vincent Cliche vincent.cliche@tc.tc Publié le 4 mars 2011
Lyne St-Roch inaugurera un studio de yoga à l'intérieur de l'ancienne usine C.S. Brooks de Magog.

La revitalisation de l'ancienne usine C.S. Brooks de Magog se poursuit. Lyne St-Roch y aménagera bientôt l'un de ses studios de yoga.

Cela fait maintenant cinq ans que la dynamique enseignante prêche les vertus du yoga dans le secteur de Fitch Bay. «Le nombre d'élèves est grandissant et ceux-ci désirent avoir de plus en plus de cours, mentionne Mme St-Roch. Il fallait donc trouver un endroit plus grand, plus propice à l'enseignement et, du même coup, se rapprocher d'un centre.»

L'opportunité de l'ancien complexe de textile s'est présentée il y a quelques mois. Au départ, Lyne St-Roch hésitait. «J'avoue avoir été sceptique au départ, mais on m'a rapidement convaincue. Tout d'abord, j'avais besoin d'une grande salle, d'un espace très ouvert. Malheureusement, à Magog, ils sont quasi inexistants. Entrent en scène les gens d'Arch Design, qui sont des amis. Ils nous ont fait découvrir leur projet à la C.S. Brooks. Je crois qu'il est important d'y participer afin de revitaliser non seulement le bâtiment, mais aussi le quartier dans lequel l'usine se trouve», note la Magogoise.

Le yoga connaît un essor de popularité depuis quelques années. «Lorsque je me suis installée à Montréal il y a dix ans, il y avait peut-être trois ou quatre studios ouverts, se souvient Lyne St-Roch. Maintenant, il y en a dans tous les quartiers de cette grande ville. En région, ça commence à gagner en popularité et je suis fière d'être l'une des pionnières.»

Le Studio Lyne St-Roch de Magog ouvrira ses portes quelque part vers la fin du printemps, soit en mai ou en juin. L'espace réservé à l'intérieur de l'usine est de 1800 pieds carrés. On y offrira des ateliers et des retraites durant la période estivale. À l'automne, la programmation sera bonifiée, promet la propriétaire.

0 Comment(s)

Sign in or Create a profile to write a comment