Une épreuve époustouflante… à répéter

Patrick
Patrick Trudeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Emballés par le succès de leur événement, les organisateurs de la compétition de «freeride» Super Top 2 Bottom Ski Vélo Vincent Renaud comptent bien récidiver pour les prochaines années.

Ce skieur a eu quelques ennuis d'équipement en tentant d'en mettre plein la vue aux juges.

La première édition de cette épreuve, qui avait lieu le 3 mars dernier au Mont-Orford, a mis en vedette une quarantaine de planchistes et skieurs, autant chez les professionnels que les amateurs.

Photoreportage

La compétition représentait tout un défi, puisqu'elle se déroulait dans la piste Super, dont certaines portions sont passablement vertigineuses. «Nous voulions à la fois organiser un événement très relevé, réunissant de jeunes talents québécois, et offrir un spectacle époustouflant aux spectateurs. Je pense que nous pouvons dire mission accomplie», a lancé l'un des organisateurs Vincent Renaud, propriétaire de la boutique de ski et vélo du même nom.

«Si on en juge par les commentaires des concurrents, la réaction du public et la satisfaction des commanditaires, la Super Top 2 Bottom va devenir un incontournable et pourrait même faire des petits», ajoute M. Renaud, tout en soulignant l'implication de Team OFR, Médiaspec et René Caza, l'architecte du parcours.

Les gagnants des principales catégories ont été Adrien Gerbé (pro ski), Raphaël Hinse (am. ski), Roxane Bergeron (femmes ski), Fred Lacroix (pro snow), Justin Daigneault (am. ski) et Katherine Bergeron (femmes snow).

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires