Les motoneigistes attendent le feu vert

Pierre-Olivier
Pierre-Olivier Girard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Il n’y a pas que les skieurs et les planchistes qui attendent avec impatience la première «vraie» bordée de neige de la saison. Les membres du club Les Motoneigistes de Memphrémagog sont tout aussi fébriles à quelques semaines, voire même peut-être quelques jours, de sillonner les différents sentiers de la région.

.

«On a vraiment hâte que ça commence!, a lancé le président du Club, Patrick Côté. Heureusement, la saison n’a pas encore pris de retard. Normalement, le feu vert se donne aux alentours de la mi-janvier, alors on est encore dans les temps. De plus, les prévisions à long terme sont en notre faveur pour l’instant. On se croise donc les doigts pour que ça ne change pas!»

Il faut dire que les motoneigistes pratiqueront leur sport dans un contexte complètement différent qu’à pareille date l’an dernier. En plus d’une période de redoux qui avait complètement dévasté les sentiers quelques jours après le temps des Fêtes, ils essuyaient encore à ce moment les contrecoups des moyens de pression des agriculteurs qui avaient refusé durant plusieurs jours le droit de passage sur leurs terres. D’ailleurs, M. Côté est optimiste que cette nouvelle saison soit couronnée de succès.

«Nous avons en moyenne entre 230 à 250 membres annuellement et il n’y pas de raison de croire que ces chiffres seront à la baisse cette année, ajoute-t-il. Le fait que notre région est l’une des plus magnifiques du Québec est évidemment un plus pour notre sport qui est encore bien populaire. Notre hiver est peut-être plus court qu’ailleurs, mais le détour en vaut vraiment la peine.»

En ce sens, le président souhaite dans un avenir rapproché solliciter la collaboration de la Ville de Magog ainsi que des différents partenaires économiques afin de développer davantage la motoneige comme attrait touristique.

«Il y a déjà une offre très intéressante au centre-ville de Magog pour les visiteurs. Mais il faudrait également pouvoir leur assurer un endroit où dormir dans l’ensemble de notre circuit balisé. Je suis persuadé qu’avec une offre intéressante, il serait possible d’attirer encore plus de passionnés des quatre coins du Québec et même de l’extérieur. Et pour une région, ce sont des retombées positives et surtout, très intéressantes», conclut Patrick Côté.

Organisations: Ville de Magog

Lieux géographiques: Québec, Magog

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires